Saint-Laurent du Maroni

A la découverte de la forêt.

Samedi 23 avril, deux classes de 6ème du Collège Paul JEAN-LOUIS (St Laurent 3) ont visité le site du CIRAD, à Paracou.


A la découverte de la forêt.
Après une marche de 3km, le parcours d’un sentier forestier a permis la découverte de nombreuses essences et de particularités très intéressantes de l’écosystème :

- des souches d’angéliques qui re bourgeonnent faisant des bouquets de cet arbre au bois dur et lourd ;
- des bois-canon qui s’installent sur la motte d’un arbre renversé ;
- des milliers de graines de bois-canon qui attendent dans le sol, un chablis pour germer et s’élancer vers la lumière ;
- des palmiers dont le tronc s’enfonce dans le sol…

Fatigués mais la tête remplie de belles images, ces élèves vont maintenant établir un dossier de leur découverte, sous la conduite de leurs professeurs.


A la découverte de la forêt.

A la découverte de la forêt.

24 Mai 2005 - écrit par Roland GALINDO, Principal


              

Commentaires

1.Posté par DEPLANQUE Joël le 25/05/2005 02:58
Excellente initiative que cette immersion commentée en milieu naturel guyanais. A renouveler.La forêt est ce que la Guyane a à offrir de mieux.Sensibiliser les jeunes à l'environnement, à sa connaissance et surtout à sa protection est une impérieuse priorité.Ce serait là aussi l'occasion de mettre l'accent sur la nécessité de conserver la mémoire des anciens. Les jeunes - que nous avons pour la plupart déculturés - ne connaissent plus bien souvent les essences forestières. Il y a là un devoir de ne pas perdre cette mémoire. Etre capable de mettre une appellation vernaculaire sur les arbres de Guyane fait aussi partie du patrimoine local.Il y a là également une bonne occasion de permettre à des anciens parfaitement intégrés dans leur milieu naturel de transmettre leur savoir. Car ce sont eux qui possédent cette connaisance, pas le "métro" que j'étais, fraîchement débarqué en Guyane en provenance des Pyrénées Orientales. Ils avaient pour noms Labentua Lemon, Amounten Johannés, Pompea Maafo, Pompéa Emmanuel, Acece Jean, Mambé Asepi, etc. La liste est trop longue. Ce sont eux qui m'ont montré et c'est à leur contact que j'ai appris à reconnaître "quelques bouts de bois"...Alors, au travail ? DEPLANQUE Joël, ancien de l'ONF.

Nouveau commentaire :
Twitter







Facebook

Les annonces

Vente (101)

Divers (18)

Immobilier (42)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube