Saint-Laurent du Maroni

Ballade guyanaise pour des collégiens martiniquais.


Les élèves du collège St-Joseph de la Martinique
Les élèves du collège St-Joseph de la Martinique
Pendant dix jours, les élèves de la 4ème LCR (Langues et cultures régionales) d’un collège de St-Joseph, en Martinique, ont visité notre département en compagnie de leurs professeurs. L’objectif de ce projet pédagogique était de remotiver les élèves pour les carrières scientifiques, en leur faisant surtout découvrir les métiers plutôt liés à l’air , avec les avions et l’espace, et ceux liés à l’eau, en rapport avec la faune et la flore. Le programme de ces jeunes visiteurs était donc très chargé, passant par les marais de Kaw, le village de Cacao, les Iles du Salut, la visite de Cayenne et de son histoire, et bien sûr le centre spatial.
L’escale à St-Laurent était indispensable, la ville étant jumelée avec leur ville de St-Joseph, et la municipalité de cette dernière ayant fortement appuyée le projet pour cette raison. Dans l’ouest guyanais, les jeunes martiniquais ont fait un petit déplacement en pirogue sur le fleuve et ont pu découvrir le mode de vie, inimaginable pour eux et à des années lumières de leur propre quotidien,, dans les villages du Maroni.

Les élèves au marché de la ville
Les élèves au marché de la ville
Leur grande ballade s’est achevée par un arrêt sur les plages d’Awala-Yalimapo, pour tenter d’y voir des tortues luths pendant la nuit. Tout ce petit monde s’est envolé pour la Martinique jeudi dernier.
Le séjour s’est révélé très positif pour Mlle CHEMINOT, le professeur de sciences physiques qui accompagnait sa classe : « Nos élèves ont découvert la Guyane. Il y avait des à prioris au départ, de la part des élèves et de leurs familles : des appréhensions, des peurs, à propos des bêtes, etc. ..et cela a été extrêmement positif pour eux, car ils ont découvert que c’était très différent, très accessible. Ils ont même touché des serpents, on a vu des paresseux, des tortues en milieu naturel. Ils se sont rendus compte que la nature guyanaise était très riche et pas si dangereuse.
Tout ce qui est faune et flore les a extrêmement surpris, intéressés et passionnés : on a créé des vocations ! Un élève veut devenir vétérinaire, un autre veut devenir guide touristique, ce voyage les a motivés ! Il nous a fallu un an de travail pour réussir à mettre ce projet sur pied, mais ça en valait la peine et nous sommes tous très contents.»

Photo_agrandi.jpg Photo_agrandi.jpg  (361.73 Ko)

13 Avril 2006


              

Commentaires

1.Posté par charley le 01/05/2006 18:03
belle initative....j'ai eu moi même la chance avec mon oncle de découvrir la guyane dont je suis originaire....cela m'a rappellé de beaux souvenirs merci à vous !

2.Posté par sista cécé aka foll 972 le 07/06/2006 19:42
bin oui c ma class ctè tro b1 en guyane san parlé du bordel kon fezè lol lamuzmen avc lé prof sa a été 1 tro bone expérience pr ns de ns conètr + é ossi de conètr lé prof du notr façon o cotidien k3 cx ki ne son pa venu on raté bocou bocou bocou tro de choz b1 ke ce s3 pa la 1ère f3 ke j venè en guyane mn poin de vu sur guyane a édé pa mal de persone a participé a ce projè j vien assé souven ché ma tante en guyane alr j conéssè pa mal de choz par rapor o zotr éossi la chance dav3r vu 1 ariane décolé bin ya la cultur gastronomik ke pa mal on aimé come détesté m3 jaime bocou le kwak avc du poulè é ossi la riz avc le poisson acoupa ke j mange bocou kan j vè en guyane ( spécialmen a l'hotel best western amazonia san tro de publicité )

3.Posté par MARIE-KATIANA le 07/06/2006 21:05
OUAIS CT SUPER POUR VOUS







Facebook

Les annonces

Vente (73)

Divers (11)

Immobilier (37)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube