Saint-Laurent du Maroni

CEMEA Guyane : Les Echos du festival du film d'éducation 2ème édition


Le festival du film d’éducation se déroulera pour sa 2ème édition à Cayenne et Kourou du 24 au 27 octobre 2012, organisé par les CEMEA GUYANE.

Les séances de cinéma sont gratuites ainsi que le déplacement en bus en intra-muros (Cayenne, Kourou).

Les 14 premières demandes seront satisfaites.

Présentation

La 2ème édition des Echos du Festival national du film d’éducation aura lieu les 24, 25, 26 et 27 octobre prochain. Il s’agit d’offrir à un très large public citoyen (parents, responsables politiques, associatifs ou de collectivités locales, professionnels de l’éducation, enseignants, éducateurs et animateurs) un lieu et un moment privilégiés pour voir les œuvres de réalisateurs de fictions ou de documentaires, de débattre ensemble des grandes problématiques sur l’éducation, l’enfance et la jeunesse, ainsi mises à l’écran.
Le festival représente ainsi un formidable espace de confrontations et de débats, de regards croisés et d’échanges. C’est un lieu culturel de construction de lien pour tous les citoyens et d’invention pour tous les acteurs éducatifs. C’est aussi un espace de “d’éducation populaire”, articulant le “voir” des films avec le “parler” de grands témoins, qui permet de défricher encore et toujours les questions de l’éducation. Il favorise le rôle de transmission d’un patrimoine vivant d’œuvres fortes.

Christian Gautellier, Directeur du Festival, Les cinéastes, passeurs d’avenir

Quand le cinéma parle d’éducation, il fait oeuvre d’intérêt général… Parce que le cinéma met chacun(e) en situation de regard sur le monde, sur l’autre, parce qu’il est voyage, exploration de frontières nouvelles ou différentes… Parce qu’il ose montrer… Le cinéma, c’est l’ouverture d’expériences pour établir des liens entre toutes ces images données à voir et celles qui sont en nous, pour confronter les regards et les goûts. Présenter des images, des films documentaires, c’est échanger, déplacer des points de vue… Passeurs d’avenir, les poètes, les documentaristes, les cinéastes…

Philippe Meirieu, Le film d’éducation, le souci du futur

« Le film de fiction qui recrée un monde touche, émeut, provoque et, ainsi, invite au recul et à l’analyse. Le cinéma documentaire, dès lors que selon la belle expression de Deligny, il s’attache à saisir « le moindre geste », dès lors qu’il fuit l’événement pour montrer ce qui fait événement dans l’histoire des personnes, constitue un moyen infiniment précieux pour entrer dans l’intelligence de la chose éducative. Évidemment, il lui faut fuir l’obscénité comme la peste et s’astreindre à la retenue : quand tout est montré, il n’y a plus rien à penser. En revanche, quand le film d’éducation travaille sur le symbolique, s’efforce de toucher ce qui fait sens sans entrer dans la surenchère des effets, il fait doublement œuvre éducative : d’une part, il permet d’accéder aux défis que nous avons tous à relever dès lors qu’après avoir eu, un moment, nos enfants dans les bras, nous nous retrouvons avec nos enfants sur les bras. Et, d’autre part, il est porteur de ce qui fait tenir l’homme debout, ce qui l’empêche de s’avachir dans le présent : le souci du futur ».

Jean-Paul Cayeux, Des films qui racontent des histoires d’éducation.

Un festival c’est une sélection de films, qui racontent tous des histoires d’éducation, qui font écho à nos préoccupations les plus actuelles : la laïcité, l’autorité, les pratiques culturelles, la délinquance des mineurs, l’identité, l’intégration, la transmission, les ruptures de vie… La programmation est un entrelacs surprenant où les films font écho à d’autres films, où à des questions répondent d’autres questions, où contrastent les initiatives, où se tissent les idées et où se forme…la pensée. Un festival c’est aussi la chance de rencontres avec des réalisateurs, des producteurs, mais encore s’agissant des tables rondes matinales, avec des intellectuels, des historiens, des sociologues, des philosophes, des magistrats qui échangent entre eux et avec le public. Un festival c’est une concentration, une agitation,… une condensation ! Nul doute que l’on en sorte modifié !

En pièces jointes, vous trouverez le synopsis des films projetés, le détail de la programmation ainsi que la fiche d'inscription.

synopsis_des_films.pdf Synopsis des films.pdf  (435.49 Ko)
programme_1.pdf Programme.pdf  (478.25 Ko)
fiche_de_participation.pdf Fiche de participation.pdf  (262.85 Ko)

1 Octobre 2012 - écrit par M.F.


              






Facebook

Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (53)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube