Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Candidature de M. Robert VIVIES : « un nouveau cap pour la commune»


C’est un homme seul mais serein qui a présenté sa candidature jeudi soir sous la pluie, au quartier des Vampires. Quelques colistiers mélangés aux curieux le soutiennent. Il se pose en rassembleur de toutes les bonnes volontés qui souhaitent le changement, « un nouveau cap » pour la commune. Revenu depuis peu dans sa ville natale, Robert Viviès, célibataire, deux enfants, souhaite faire des propositions réalistes et prudentes en bon gestionnaire, au vue du déficit des comptes de la mairie. La construction d’une médiathèque avec une grande salle polyvalente ainsi que l’accès au foncier pour les familles sont parmi les premières propositions annoncées.
12 Février 2014 - écrit par Entretien de MPC - Texte de CM


              

Commentaires

1.Posté par victorine le 12/02/2014 14:43 (depuis mobile)
On vous soutient mr vivies

2.Posté par JOEL DEPLANQUE le 14/02/2014 19:59
LACSANSLOI
L’accès au foncier... Éternel problème ! Avec le sol appartenant majoritairement à l’État, la Guyane est dans une situation proche de celle de l'ex-URSS. C'est un collectivisme qui n'ose pas dire son nom !
Cette situation de privation du droit de propriété à l'encontre d'une majorité de la population présente pour l’État de nombreux avantages :
- Les prix des rares terrains disponibles flambent et deviennent hors d'atteinte des plus démunis.
- Le Guyanais non propriétaire est réduit à et par l'assistanat. L’État est bien conscient qu'un propriétaire a quelque chose à défendre et qu'il est beaucoup moins malléable qu'un assisté. Eh oui, l'accès à la propriété est un élément essentiel de l'émancipation. Car en fait, pourquoi croyez-vous que ce même État laisse des carnavals s'éterniser ? Tout simplement parce que des danseurs n'ont qu'une crédibilité réduite ! Rien n'a changé depuis les Romains ! Du pain et des jeux ! Je me suis déjà fait traiter de raciste lorsque j'avançais ces arguments ! Si être favorable à l'accès à la propriété pour les Guyanais c'est être raciste, alors je le revendique, même si je ne vois pas le rapport !
Combien de personnes se satisferaient d'un petit lopin de terre ? Pourquoi avoir durci et compliqué les réglementations en termes d'urbanisme, les calquant peu ou prou sur des référents métropolitains ? Avec toute la place qu'il y a en Guyane, pourquoi entasser les gens sur des lotissements confettis ?
Il y aurait beaucoup à dire sur la question foncière. Si ce candidat peut faire avancer ce dossier, ce sera une très bonne chose !





Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (55)



Partager ce site
Suivez-nous