Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Carnaval à Saint-Laurent : la municipalité s’investit pour que demeure la tradition


Carnaval à Saint-Laurent : la municipalité s’investit pour que demeure la tradition
Cette année, le Comité du carnaval de Saint-Laurent, moribond depuis plusieurs saisons, a reçu l’appui de la municipalité pour organiser les festivités dans la commune. A l’origine de ce soutien, la volonté affirmée de ne pas laisser « mourir » une tradition chère au cœur des guyanais.
Le service culturel s’est donc particulièrement investi pour remobiliser les acteurs du carnaval autour du Comité, pour une organisation concertée et donc cohérente. C’est au cours de plusieurs réunions, parfois tendues, réunissant les différents acteurs (responsables de groupes, responsables d’orchestre, forces de l’ordre et représentants de la mairie), que le programme du carnaval a ainsi été discuté et adopté. Un programme placé sous le thème « Tradition et Mixité » qui remet à l’honneur des manifestations qui avaient dû être abandonnées ces dernières années, faute de moyens.
Parmi celles-ci, la Parade de l’Ouest, qui se déroulera le dimanche 8 février dans le Quartier officiel et qui présentera cette année une attraction toute nouvelle avec un spectacle de marionnettes en feu, pour clôturer la soirée.

Les enfants ne sont pas oubliés dans ce programme puisqu’ils auront eux aussi leur traditionnel « vidé » (le 14 février) qui, l’a assuré Mathieu DUCOUDRAY, directeur du service culturel, sera à l’heure cette année. Toujours pour les plus jeunes, l’élection du Mini-roi et de la Mini-reine du Carnaval, le lundi 23 février sur la Place du marché.
Pour ce qui est du carnaval du samedi soir, après deux week-ends d’un calme tout à fait anachronique pour la période, les recherches d’une salle pouvant accueillir les bals paré-masqué se sont avérées fructueuses, puisque touloulous et cavaliers sont attendus dès ce samedi 24 janvier par l’association La Fine bouche au Carbet Madras (chez CRESSON). La même association proposera au Lac bleu les « bals titane » le dimanche soir après la cavalcade.
Mais au-delà de cette saison carnavalesque 2009, aider le Comité du carnaval à prendre un nouveau départ et se restructurer de façon pérenne est l’un des objectifs à atteindre pour la municipalité. Pour Franck THOMAS, adjoint chargé de la Culture, le travail devra commencer suffisamment tôt et avec tous les acteurs pour préparer la saison 2010. Reste à espérer qu’une fois hors contexte carnavalesque, la volonté affichée de tous d’y participer restera intacte et que les invitations de la mairie susciteront plus d’intérêt que celles du Comité ces dernières années.
20 Janvier 2009 - écrit par C.C


              





Les annonces

Vente (69)

Divers (15)

Immobilier (39)



Partager ce site
Suivez-nous