Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Centre de secours de St-Laurent : 50% d’augmentation des interventions en 2 ans.


Centre de secours de St-Laurent : 50% d’augmentation des interventions en 2 ans.
Depuis deux ans, les chiffres n’ont cessé d’augmenter et les pompiers de St-Laurent devraient, selon les prévisions, enregistrer le nombre de 2000 interventions pour l’année 2005, soit une augmentation de 50% sur ces deux dernières années. Le lieutenant Massemain attribue cette augmentation avant tout à la forte croissance de la ville, tant démographique qu’urbaine.
Les accidents de la route sont donc de plus en plus nombreux, surtout depuis la rentrée des classes et la densification du trafic, particulièrement aux heures de sortie des établissements scolaires. Beaucoup plus présents en ville en raison de ces interventions plus nombreuses, ou encore lors des manœuvres et exercices qu’ils effectuent régulièrement, les pompiers sont, si l’on peut dire, victimes de leur succès ; ils sont souvent sollicités pour des problèmes qui ne sont pas toujours de leur ressort et que la population était jusque là habituée à régler elle-même.

Centre de secours de St-Laurent : 50% d’augmentation des interventions en 2 ans.
Les accidents de la route ne sont pas les seules raisons d’intervention car les secours à des victimes d’agressions ou encore à des personnes après une tentative de suicide connaissent une progression inquiétante, et symptomatique de la forte urbanisation de la ville. De même, les départs de feu et incendies sont pris très au sérieux par les pompiers, en raison des gros risques liés au stockage d’essence chez les particuliers.
Dans ce contexte, et afin de faire face le mieux possible aux besoins croissants de la population, tout respectant les impératifs de la vie du centre, les douze sapeurs-pompiers volontaires recrutés pour le contingent 2004-2005 arrivent à point nommé pour prêter main-forte. Ils suivent actuellement une formation initiale au sein de la caserne.

21 Septembre 2005 - écrit par C.C


              

Commentaires

1.Posté par midas le 20/09/2005 13:59
si les pompiers travaillent si durement c'est certainemant qu'il y a une déficience au niveau de la sécurité routières......plutot que de parler du travail titanesque des pompiers, ne devrons nous nous interroger sur l'éfficacité de la prévention et de la sécurité routière?
en effet de plus en plus de jeunes conduissent de facon imprudente leur booster, de plus ils conduissent sans casque et sans respect des codes de la route. ils mettent en danger inutilement non seulement leur vie mais aussi la vie des autres.

2.Posté par JO le 20/09/2005 21:10
En plus de ces jeunes conducteurs de BOOSTER, il faudrait parler aussi de ces nombreux chauffeurs (pour ne pas dire chauffards) qui roulent sans permis de conduire, sans assurance et sans controle technique (sans être inquiétés par les forces de l'ordre), qui ne respectent pas le code de la route en plein centre ville. (non respect de la vitesse, de la priorité à droite, des panneaux de stop, arrêt au milieu de la rue pour discuter, pas de clignotant pour tourner etc......
Il faut un travail en amont (prévention) et un travail strict en aval(répression) pour faire comprendre à tous qu'il faut respecter les règles.....!





Les annonces

Vente (119)

Divers (17)

Immobilier (55)



Partager ce site
Suivez-nous