Saint-Laurent du Maroni

Communiqué de Christiane TAUBIRA sur la taxe régionale


La taxe régionale apporterait à la Guyane des droits sur l'exploitation. Il est étonnant que cette perspective mette le président de région dans un tel état de fureur!

La taxe régionale nécessite une modification du code minier. Cela ne peut se passer qu'au Parlement. Je ne sais pas pourquoi cela le met autant en colère que je fasse mon travail. Il doit y avoir une raison qui m'échappe.
En réalité, il y a confrontation de deux logiques, de deux morales, même : pour ma part, je considère que le pétrole appartient au patrimoine guyanais et s'il doit être exploité, il est normal qu'une redevance alimente le budget régional. C'est une morale du Droit. le président de région préfère, lui, une morale de l'aumône; il demande une compensation à l'Etat. Compensation de quoi? C'est l'esprit de mendicité. J'estime, moi, que c'est sur les milliards de Shell et de Total qu'il faut prélever pour financer la formation et le développement.
Pour la formation, compétence régionale sur laquelle on aurait aimé entendre le président, il faudra ouvrir des filières pour les jeunes du pays, les jeunes Amérindiens qui le souhaitent, les jeunes Bushinengué, sans oublier les jeunes des communes en plus de ceux de l'île de Cayenne.

Par contre, ce serait dans l'intérêt de la Guyane que le président de région utilise ses soi-disant relations amicales avec le président de la République pour faire publier le décret sur la loi de 2000 transférant à la région l'attribution des titres miniers; ça c'est totalement entre les mains du gouvernement.
Apparemment, le président de région est seul à ignorer mes nombreuses interventions et initiatives à ce sujet depuis 2002. Il devait être occupé à autre chose.
17 Octobre 2011 - écrit par M.F.


              






Facebook

Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (53)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube