Saint-Laurent du Maroni

CyberMayouri DAMAS : " Je suis né "


CyberMayouri DAMAS : " Je suis né "
JE SUiS NÉ
disais-tu
tout au bout du Monde
LA-BAS
entre la Montagne-des-Tigres
et le Fort-Cépérou qui regarde la Mer dîner de soleil
de palétuviers et d'algues
à l'heure où la nuit tombe
sans crier gare au Crépuscule

Du Vieux Dégrad-des-Cannes
témoin de ce qui fut le temps des Négriers

Des Chutes de Rorota dont l'eau est belle et bonne à boire,
de Montabo-la-Plage huppée
de Bourda le fief du Vieux-Blanc-en-Chef-de-l'heure
de Chaton dont le sable gris-deuil voit s'en revenir
non sans mal du Large
violâtre
défigurés
gonflés
pareils à des gros-ventres
les cadavres de ceux qu'attire Chaton à Pâques et à Pentecôte
et que Dieu dans sa mansuétude
punit si gentiment en les noyant à Pâques et à Pentecôte
pour n'avoir pas à la Sainte-Table
communié en Dieu à Pâques et à Pentecôte
mais pour avoir à Chaton fait ripaille
à Pâques et à Pentecôte

De Buzaré dont l'ombre rafraîchit
et les rochers depuis toujours supportent
plus d'une amour ardente et chaude

De l'Anse des Amandiers
que nargue l'Enfant-Perdu dans sa détresse de phare

De Katayé où s'en vont crever de vanité les cerfs-volants
des Amandiers
qui n'en peuvent mais de faire
le joli cœur au ciel

Du Dégrad-Nouveau
de la Pointe qui mène à kourou
où l'Indien eut
un soupçon de revanche

De la Crique encombrée de pirogues

De la Place des Palmistes
à ton cœur pourtant si proches
ne parvenait guère
le souffle même de l'Orénoque
ton Orénoque

Rivé à a médiocrité du sort
petit-bourgeois crépu
ton âme était d'emprunt
ton corps emmailloté
ton cœur un long soupir
15 Septembre 2012 - écrit par M.F.


              






Facebook

Les annonces

Vente (119)

Divers (17)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube