Saint-Laurent du Maroni

Danse : « Les Tigresses » unies dans la même passion

Depuis plusieurs années, un groupe de jeunes filles tient le haut du pavé dans le petit monde local de la danse. Animées par une passion cultivée en famille depuis leur plus jeune âge, sur les podiums, « Les Tigresses » se sont taillé la part du lion.


Danse : « Les Tigresses » unies dans la même passion
A l’âge où d’autres jouent encore à la poupée, les cinq jeunes filles de ce groupe, sœurs et cousines, faisaient déjà leurs premiers pas sur les pistes de danse. C’est ensemble qu’elles ont ressenti pour la première fois ce sentiment qui, au fil des années devait aller toujours crescendo jusqu’à devenir la passion qu’elles vivent aujourd’hui dans la danse, et qui les a poussées à devenir, toujours ensemble, « Les Tigresses ». Agées de 13 à 17 ans, elles sont collégiennes ou lycéennes et parviennent à jongler entre le travail scolaire et leurs séances d’entraînement au moins trois fois par semaine, dans la maison familiale du quartier des Sables Blancs, sous le regard bienveillant de leurs parents.
C’est en 1999 que, conseillées par leur père, extrêmement fier de ses filles, elles ont adopté un style bien à elles, mariant plusieurs styles de musiques africaines dans une même chorégraphie, et qui a fait ses preuves lors des différents concours auxquels « Les Tigresses » ont participé.

Danse : « Les Tigresses » unies dans la même passion
Elles peuvent ainsi commencer sur un rythme de Makossa, enchaîner avec un Soukouss et poursuivre sur d’autres cadences avant de conclure sur du N’dombolo. Grâce au soutien indéfectible de leurs parents, ces jeunes filles, toutes aussi attachantes les unes que les autres, sillonnent l’ouest guyanais en répondant à de nombreuses invitations ou en participant à des concours. Récemment, elles ont été lauréates d’un concours organisé dans le cadre de la fête patronale de Sinnamary.
Souvent sollicitées pour participer à des fêtes communales et culturelles, « Les Tigresses » ont su se faire un nom. Pourtant (et heureusement !), ces jeunes filles pleines de talent n’en sont pas moins restées humbles et continueront sans doute pendant longtemps à illuminer les pistes.
14 Septembre 2004 - écrit par Rédaction


              

Commentaires

1.Posté par gervais le 17/09/2004 00:58
J'encourage ces jeunes demoiselles à aller plus loin que leur passion !







Facebook

Les annonces

Vente (70)

Divers (14)

Immobilier (40)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube