Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Des ateliers artistiques et de création de spectacle pour les enfants et adolescents


Des ateliers artistiques et de création de spectacle pour les enfants et adolescents
Implanté au Village chinois de la ville de St Laurent du Maroni, le centre communal de musiques en live propose des ateliers artistiques à destination d’un public enfant et adolescents à partir du 5 juillet 2010.
Le projet, intitulé une histoire de quartier, propose aux jeunes de créer un spectacle de marionnettes dont le déroulement aurait pour décor le quartier lui-même :

Le village chinois,
Sans cesse animé par le marché aux poissons, les nombreux piroguiers qui accostent, les gens de passage et les habitants du quartier, lieu de rencontres improbables….. Une histoire de quartier ou les personnages incontournables du lieu deviendraient marionnettes……


Atelier écriture et jeu théâtral
Contenu de l’atelier
En s’inspirant de la vie du quartier, l’animateur et les enfants inventent une histoire, l’écrivent et la théâtralisent
Quand ? : Du 5 au 16 juillet de 15 heures à 17 heures
Où : au carbet à Musiques au Village chinois
Pour qui ? : Enfants à partir de 10 ans (10 enfants maximum)
Animation : Louise de l’association kaz a moun


Atelier marionnettes

Construction de marionnettes à partir de l’histoire créée la première quinzaine de juillet
Quand ? : Du 19 au 31 juillet de 9 heures à 12 heures
Où ? : Au carbet à musiques au Village chinois
Pour qui ? : Enfants à partir de 7 ans
Animation : Louise et Mathieu (association kaz a moun et ?)


Atelier de danse Awassa
Quand ? : À partir du 12 juillet à 18 heures
Où ? CCML village chinois
Pour qui ? : Enfants de tous âges (20 enfants)
Animatrice : Amandine ADOISE

VENIR AVEC DES KAWAIS (grelots faits de graines que l’on accroche aux pieds)


Atelier MAO (musique assistée par ordinateur)
Contenu : réaliser la bande son du spectacle ; enregistrement des textes, ambiances sonores du village)
Quand ? Du 19 au 31 Juillet de 15 heures à 18 heures
Où ? CCML / Village chinois
Pour qui ? Enfants et adolescents à partir de 12 ans (5 maximum)
Animateur : collectif Akoufen, Rudi Floquet


Atelier vidéo
Initiation à la captation et aux techniques vidéo
Quand ? Du 12 au 23 juillet 2010
Où ? CCML Village chinois de 9 heures à 12 heures
Pour qui ? Enfants et adolescents à partir de 12 ans
Animateur : Atelier Vidéo Multimédia, Stéphane Trouille


Atelier arts plastiques

Contenu : réalisation d’un castelet (théâtre de marionnettes)
Quand ? : Du 19 au 24 juillet 2010 de 9 h à 12 h et de 15 h à 18 heures
Pour qui ? Enfants à partir de 10 ans (10 maximum)
Animatrice : Laetitia Zuccarelli, plasticienne


Restitution des ateliers sous forme de fête de quartier : le samedi 31 Juillet de 10 heures à minuit
Animations, spectacles, concerts ……..

LES ATELIERS SONT GRATUITS
ATTENTION !!! PLACES LIMITEES !!!!


Pour les inscriptions, venir au Centre Communal de Musiques en Live, muni d’une attestation d’assurance :
- De 8 heures à 12 heures du lundi au vendredi
- De 15 heures à 18 heures lundi et jeudi
Renseignements au 05 94 34 29 40
Courriel : ccml.slm@gmail.com
5 Juillet 2010 - écrit par


              

Commentaires

1.Posté par Pan dans les dents le 05/07/2010 09:46
Théâtre, carnaval, musique, concerts, marionnettes, etc. On n'entend parler que de ça. Il n'y en a que pour ces activités.

Pensez-vous sérieusement développer votre pays avec ça ?

2.Posté par JUNIOR le 05/07/2010 14:40
je suis d'accord, on est pas tres original, toujours les memes choses.

3.Posté par Caro le 05/07/2010 22:39
La critique est facile, légère, quand rien n'est organisé pour les enfants, on se plaint, je trouve cette action honorable, d'accès de surccroît à tous enfants, y compris défavorisés, quoi de plus formateur à la vie, à la facilité d'expression que ces initiations ??? les enfants qui ont comme loisirs le judo, le piano ou autres passe temps en feront ils pour autant leur métier demain ? développeront-ils plus leur pays grâce à ces activités ? à l'ère de la communication, du multimédia, je pense que comme toute autre apprentissage, il est nécessaire de préparer nos jeunes à l'avenir, ce qui passe par ce genre d'initiatives que je félicite !!!

4.Posté par Pan dans les dents le 06/07/2010 00:00
Critique légère ou pas, la Guyane a plus besoin d'entrepreneurs, d'industriels que de danseuses.
Et quoi de plus léger qu'une danseuse ?

5.Posté par Caroline le 06/07/2010 05:22
A l'âge de 10 ans ou moins, on vous formait déjà à la vie professionnelle ? à bâtir votre pays ? vous êtes sans doute un(e) industriel(le), qui a échoué alors ? à moins que vous ne soyez que de passage en Guyane, ou cette dernière étant votre terre d'accueil... s'il y a 30 ans ces activités avaient existé, aujourd'hui il y aurait sans doute des professionnels dans ces milieux, alors l'important reste de faire, au lieu de critiquer, critiquer !

6.Posté par Pan dans les dents le 06/07/2010 08:22
Mais j'ai fait ! Et à l'âge de 10 ans, on ne m'apprenait pas à danser !
Comme vous le dites très bien l'important reste à faire.
Pourquoi comme on l'entend trop souvent la Guyane est-elle une région "où tout est à faire, mais où rien ne se fait" ?

7.Posté par Caro le 06/07/2010 18:20
La danse ne serait-elle pas dans nos racines, ne susciterait-elle pas l'envie de fréquenter une troupe de danse professionnelle ? de devenir un professionnel en communication, etc. qui nous dit que cela ne mènerait à quelques vocations ? ce que je sais, c'est que ces activités permettront sans doute quelque engouement... ne serais-ce qu'une façon d'occuper, d'intéresser à des sujets bien précis, au lieu de laisser mûrir esseulés de futurs délinquants ? au lieu de critiquer, pourquoi ne pas remplir une boite à idée, proposer au lieu de claquer, encourager au lieu de casser... peut-on savoir, pour vous en féliciter à votre tour "Junior" et "Pan dans les dents", ce que vous avez créé, à l'attention de nos jeunes, ce que vous pourrez donc proposer à des enfants jusqu'à 10 ans, afin qu'ils puissent de leurs frêles épaules bâtir en terme d'infrastructures, qui serviront à leur pays demain ? Pfff ! ceci dit bonne continuation si la critique peut vous faire jouir... je ne reviendrai pas ici, puisque ces discussions, a contrario de l'action positive du post, ne sont nullement constructives.



8.Posté par Pan dans les dents le 06/07/2010 19:21
De l'aveu même du maire, toutes ces activités ludiques sont là pour occuper les "jeunes". Ce n'est qu'un rideau de fumée destiné à retarder l'inéluctable soulèvement social. Je ne me suis jamais demandé pourquoi un élu animait le vidé : Pendant qu'ils dansent, ils ne se demandent pas pourquoi on les fait danser...
Finalement, ça n'est que de la politique au rabais. Il suffit de faire passer quelques illustres inconnus pour des gloires locales à la TV. Ils pondent un CD à la notoriété éphémère et on passe au suivant. Ca occupe et les jeunes désœuvrés que le succès peut être à leur portée.

au lieu de laisser mûrir esseulés de futurs délinquants ?

Faisons-leur confiance, ils peuvent cumuler les talents de cabriole et ceux de monte-en-l'air.
Existe-t-il un seul exemple de pays qui se soit développé grâce à la danse ?
Privilégier cette activité en Guyane me semble irresponsable. Je n'ai rien contre la danse, mais pense simplement qu'elle devrait être ramenée -tout comme d'autres divertissements- à un moindre niveau.
Par contre, ce qui devrait être mis en valeur, ce serait plutôt les notions de travail, de responsabilité, de réalisation personnelle, etc. Mais ça, au royaume de la frime et de l'assistanat à tout-va, on en entend beaucoup moins parler.
Il y a pourtant de belles initiatives. Je me souviens d'avoir vu un reportage sur une Guyanaise exploitant une société de pêche. C'est à Sinnamary (?) qu'un Guyanais s'était lancé dans l'exploitation des huitres et leur commercialisation vers la Métropole. Qu'est donc devenu cet entrepreneur ? Voici donc quelques cas ayant me semble-t-il valeur d'exemple et qui mériteraient d'être vulgarisés.
Le travail n'est pas une maladie honteuse !

9.Posté par humility509 le 06/07/2010 19:58
Pan dans les dents, tes remarques sont vraiment pertinentes, même si quelquefois, elle sont teintées d'une certaine perfidie. Mais c'est là, le pendant de la vérité! On fait trop l'éloge de la fumisterie en Guyane et le pire c'est que les gens s'y accomodent. Mété pou yo! Yo bizin sa! mdr

10.Posté par Pan dans les dents le 06/07/2010 22:09
Perfidie ?
Pas du tout ! Simplement une réponse à certains musclés des gencives que nous avons tous vus à l'œuvre et dont nous connaissons les vrais talents (Talents bien cachés pour la plupart et leurs porteurs bien planqués dans la clim...).
Hlas pour eux, ils ne trompent plus grand monde.

Je me relis et constate une faute d'étourderie : "Ca occupe et les jeunes désœuvrés peuvent croire que le succès peut être à leur portée"

11.Posté par david le 06/07/2010 22:21
La culture de l'enfance est primordial pour la compréhension des autres culture, c'est l'échange de l'art sous toutes ces formes que de nouvel civilisation apparaisse dans un esprit d'harmonie. DiVaD,

12.Posté par Pan dans les dents le 06/07/2010 22:30
Apparemment et vu votre orthographe, il y a eu comme des ratées et ce n'est pas la faute d'une guitare désaccordée...
de nouvel civilisation apparaisse dans un esprit d'harmonie

Si c'est du second degré, c'est excellent !
Jusqu'à preuve du contraire, quand une nouvelle civilisation est apparue, ça a toujours été pour bouffer celle existant avant.
Aller, peace & love, tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil... On se téléphone et on se fait une bouffe ?

13.Posté par bosshesse le 07/07/2010 11:37
pan dans les dents
tu sais quoi tu devrai quitté la guyane et te construit une monde ou acheté une ile ou tout sera a ta convenance sur tou les article tu dévercé ta sal bave de crapaud je ne sui pas francaise mais au moins tu me comprendra mon francais.
tu n'es jamais satisfais tu critiqu meme des activité pour les enfant tu devrai te plongé ton une demande de subvention pour ton monde parfait.
tu pe répondre moi nen tien pas compte.

14.Posté par youss le 07/07/2010 16:52
toutes les remarques sont a leurs place. il ne faut pas oublié que la ville a commencé par un rempart d'une cité ou seul les artisants y activent et y résident. ensuite sont venu les marchants et enfin les artistes sont venues pour animer la ville afin d'attirer les villageois en mal de distraction.
donc en principe il ya 3 groupes chaque père engendre son fils. on dit tel pere tel fils. un comerçant n'engendre que comerçant et artisants n'engendre que artisant et artiste n'engendre que artste qu'il soit pianiste ou danseur la ville commerciale l'éxige le protège et le nourrie. mais dans un autre registre on dit
"" à père avare, enfant prodigue, à mère avare, galant escroc""
un medecin et un entrepreneur comme une artsite s'ils sont avares leurs enfants ne seront que prodigue.


15.Posté par JayC972 le 08/07/2010 14:59
Pfffu, il faut toujours qu'il y est des connards pour gâcher la fête.
Et dans ce cas pour faire des commentaires puants sur des actions gratuites ouvertes à tous, mises en place pour le développement intellectuel, culturel, artistique et civiques des enfants.
De toutes façons chacun peut voir le verre à moitié plein ou à moitié vide.
Mais au moins le verre il n'est pas vide.
Vous petits merdeux non avares de négativité, citez moi une ville dans le monde ou tout va bien !
Gardez vos merdes verbales pour vous !

16.Posté par virrrrr le 29/07/2010 12:53
je vois que pan dans les dents a bien choisi son pseudo! à part critiquer y'a pas grand chose et tout ça à des milliers de kms!bravo!
alors effectivement ce n'est pas ça qui fera décoller la guyane mais au moins permettre aux jeunes d'être un peu plus acteur de leur histoire et leur devenir! pour le reste c'est un question de volonté politique!!

17.Posté par Hellow le 29/07/2010 17:06
Sa boutique doit pas trop ramasser de chats, pour qu'il squatte ainsi le site de ses coms à la con ! Une occupation serait de créer, en temps de farniente des activités pour les jeunes de son patelin, au lieu d'en laisser filtrer entre ses dents

18.Posté par mouna le 28/09/2010 15:44
Je suis vraiment navré de lire de tels propos sur des projets qui me tiennent personnellement a coeur...comment on peut mélanger les choses à ce point, il n'y a pas que la valeur travail dans la vie, pour éviter d'être un simple pion faut développer l'esprit critique, s'affirmer soi-même, être acteur de sa propre existence...
je me rassure en me disant que pan dans les dents, de par son pseudo, doit bien se marrer a dire ce qu'il ecrit...j'ose esperer que ca n'est que du second degré...
j'aimerais savoir ce que fais ce monsieur dans la vie et srtt comment il en est arrivé a tenir des propos comme cela??? et ce qu'il fait pour faire avancer les choses: de la vente de chalets c'est ca?
en quoi des ateliers de ce genre empecherait les enfants d'avancer sur la voie professionnelle?
ils y ont pris du plaisir, se sont investis dans le projet pendant les vacances d'été, sont devenu le temps d'un mois les petites stars dans leur quartier, défavorisé de surcroit...dites moi ou est le mal la dedans???
les débats font avancés les choses mais là il n'a pas de sens...





Les annonces

Vente (90)

Divers (54)

Immobilier (43)



Partager ce site
Suivez-nous