Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Des conseillères conjugales et familiales fraîchement promues à Mana et St-Laurent


Des conseillères conjugales et familiales fraîchement promues à Mana et St-Laurent
Alors que les centres de PMI (Protection Maternelle et Infantile) et les CPV (Centre de Prévention et de Vaccination) ont l’obligation de compter parmi leur personnel des conseillers conjugaux et familiaux, ceux de St-Laurent et de Mana fonctionnaient jusqu’à aujourd’hui sans ces postes. Le manque est désormais comblé avec l’entrée en fonction de Venise Nébor et Véronique LESSEC à St-Laurent, et de Raymonde Long à Mana.
Après une année de formation, au rythme d’une semaine par mois à Cayenne, complétée par deux semaines de stage en situation, dont une en métropole, elles ont obtenu le diplôme qui leur permet d’exercer leur fonction de conseillères conjugales et familiales (CCF) au sein des établissements où elles travaillaient déjà, à d’autres fonctions, avant d’entamer la formation.

Le rôle des CCF est d’accueillir les familles et les individus, de les informer sur des sujets ayant trait à leur vie relationnelle, conjugale, affective ou encore sexuelle. Les couples en instance de divorce, les violences conjugales, la maltraitance ou encore les problèmes de communication sont le lot quotidien de ces professionnelles de l'écoute mais elles peuvent tout aussi bien prodiguer des conseils en matière de contraception et de lutte contre le Sida et les MST. Dans les centres de planification ou d'éducation familiale, les CCF doivent recevoir des patientes au cours d'un entretien préalable à une Interruption Volontaire de Grossesse (IVG). Bien que l’information de leur nomination ne soit pas encore véritablement officialisée, nos trois conseillères reçoivent déjà le public. Cependant, avec les difficultés de personnel que connaît le Conseil Général dont dépendent les centres de PMI et les CPV, infirmière ou auxiliaires de soins à l’origine, elles se voient obligées de jongler entre leurs deux fonctions et de changer de casquette d’un patient à l’autre. Venise, Véronique et Raymonde sont malgré tout très motivées et c’est avec un grand enthousiasme qu’elles parlent de leur métier et du rôle qu’elles peuvent jouer auprès des personnes en difficulté. Pour les rencontrer, il suffit de se rendre à la PMI de St-Laurent ou au CPV de Mana.

7 Décembre 2004 - écrit par CC


              




Les annonces

Vente (119)

Divers (18)

Immobilier (55)



Partager ce site
Suivez-nous