Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Deuxième édition des 'Tréteaux du Maroni' - Fête du théâtre dans tous ses états.


Deuxième édition des 'Tréteaux du Maroni' - Fête du théâtre dans tous ses états.
Avec plus de 800 spectateurs autour de 14 spectacles, la première édition des Tréteaux du Maroni organisée en décembre 2006 par la compagnie de théâtre KS and CO a remporté un vif succès.
En partenariat avec la D.R.A.C. et la ville de St Laurent du Maroni, nous réitérons cet évènement qui a pour objectif de célébrer le théâtre dans tous ses états, qu’il soit amateur ou professionnel.

Ainsi, pendant une semaine, des spectacles de toutes formes – spectacle musical, théâtre professionnel, créations théâtrales amateurs, improvisations et slam - seront donnés au Camp de la Transportation, à raison de deux par jour minimum.
Parce qu’il nous apparaît important d’offrir aux jeunes de l’Ouest guyanais la possibilité de voir du théâtre de qualité, des séances réservées au public scolaire ont été aménagées en plus des représentations tout public en soirée.

Samedi 12 janvier 2008 :
18H30 : vernissage de l’exposition sur les scénographies de Manu Duro suivi d’un apéro littéraire animé par la compagnie de théâtre amateur Les Fouyouyouye!
21H00 : Texaco de Patrick Chamoiseau, par la Cie La Nuit Venue (Bordeaux). Ce spectacle d’ouverture du festival est proposé par Kokolampoe, Scène Conventionnée de Saint-Laurent du Maroni.

Dimanche 13 janvier 2008 :

18H30 : I Have a Dream, discours prononcé par Martin Luther King sur les marches du Lincoln Mémorial, par la compagnie Karamazone
21H00 : Les Courtes de Jean Claude Grumberg, par le Labo Théâtre

Lundi 14 janvier 2008 :
18H30 : Les Courtes
21H00 : I Have a Dream

Mardi 15 janvier 2008 :
11H (représentation scolaire) : Koud’ip, création 2007 de la compagnie professionnelle KS and CO
19H30 : IQ ET OX, par la compagnie les Fouyouyouye! (théâtre amateur)

Mercredi 16 janvier 2008 :
11H : Carte blanche aux lycées avec Cité Dominos par l’atelier théâtre du Lycée II et Lysistrata d’Aristophane et La Maison de Bernada Alba de Fédérico Garcia Lorca par l’option théâtre du Lycée Bertène Juminer
18H30 : Black Label d’après Damas, par la compagnie professionnelle Masskilili
21H00 : Koud’ip

Jeudi 17 janvier 2008 :
11H (représentation scolaire) : Black Label
18H30 : SESSION SLAM par Metiss’Théâtre
21H00 : IQ ET OX

Vendredi 18 janvier 2008 :
18H30 : Koud’ip
21H00 : Black Label

Samedi 19 janvier 2008 :
11H (représentation scolaire) : IQ ET OX
19H : versions courtes du laboratoire théâtre et Musée Haut Musée Bas par les Fouyouyouye!
21H00 : Koud’ip

INVITE SURPRISE : Contes amérindiens Arawak par Ruben Makossi

7 Janvier 2008 - écrit par Ks And Co


              

Commentaires

1.Posté par bad le 10/01/2008 09:21
Franchement c'est une bonne chose, mais alors en période de carnaval et en plus le dimanche après midi...

2.Posté par domi le 11/01/2008 23:44
Dommage. J'étais à la représentation de Texaco ce soir et nous n'étions qu'entre métropolitain ! Où sont les saint-laurentais ? Au carnaval surement. Vraiment dommage. Texaco est un texte d'un auteur martiniquais qui plus est prix Goncourt pour ce texte. Et à bien des égards ce texte pourrait nous ramener à certaines situations de saint-laurent concernant certains quartiers. Même ceux qui se targuent de culture étaient absents ! Allez saint-laurentais, remuez vous le croupion, soit, mais remuez vous aussi les méninges. Ce festival de théâtre dure jusqu'au samedi 19 janvier.

3.Posté par Ségé le 12/01/2008 07:03
Bonjour, comment inscrire une classe ? Quelle pièce conviendrait le mieux à des collégiens ? Merci.

4.Posté par Laure le 13/01/2008 01:31
Qu'est-ce que c'est pour toi un 'saint-laurentain'? Parles-tu, quand tu emploies ce mot, des créoles en particulier? Je suppose que oui puisque la tradition des bals paré masqué est surtout une tradition créole. Donc sois plus explicite et traite clairement les créoles de 'volailles' incultes! Pour ma part, un saint-laurentain est un habitant de saint-laurent qui qui se sent appartenir à une communauté quelles que soient ses origines.
Qui es-tu, d'où sors-tu pour te permettre de venir juger ainsi des gens qui ne t'ont rien demandé et ne se soucient pas de savoir ce que tu fais?
Figure-toi qu'on ne t'a pas attendu pour lire Chamoiseau! Parti comme tu l'étais,tu aurais dû continuer sur ta lancée et expliquer aux pauvres ignares que nous sommes ce qu'est le prix Goncourt.
Personnellement, j'en ai plus qu'assez des personnes dans ton genre qui ne sont rien chez eux le plus souvent, mais qui se croient autorisées à venir nous donner des leçons chez nous.
Aller voir une pièce de théâtre n'est pas encore devenu une habitude à St-Laurent (parce que l'offre était plutôt limitée jusqu'à présent), mais je crois que les choses vont changer si ce genre de spectacles se multiplient.
Donc par pitié, gardez vos critiques à deux balles pour vos cercles privés de pseudo intellectuels (là vous pouvez taper sur le dos de ces cons de guyanais autant que cela vous chante) attéris et accueillis dans notre commune où vous profitez à fond du système pour vous remplir les poches avant de vous tirer vers d'autres cieux et d'autres primes. De toute façon, avec des concitoyens aussi peu culturellement enrichissants, on comprendra assurément que vous n'ayez pas envie de rester - et on ne vous retiendra pas, promis.
P.S: ce n'est pas avec ce genre de préjugés que tu pourras connaître et apprécier les habitants de cette commune (si jamais l'idée t'avais éfleuré)

5.Posté par lilstar le 13/01/2008 18:44

Premierement les Saint laurentain font ce qu'ils veulent ils peuvent se ''remuer le croupion'' si ils veulent et deuxiemement je pense que tu dis ça parce que tu ne sais pas danser!!!!





Les annonces

Vente (98)

Divers (50)

Immobilier (43)



Partager ce site
Suivez-nous