Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Dévelloppement durable: une opération pour stopper la distribution des sacs plastiques


Dévelloppement durable: une opération pour stopper la distribution des sacs plastiques
Dans le cadre de la continuité du projet Halte aux sacs jetables portés par l’association La terre en héritage, une grand opération visant à stopper la distribution des sacs plastiques sera lancée à l’occasion de la Semaine du Développement Durable 2010 qui de déroulera du 1er au 7 Avril 2010 sur les communes de Mana, Awala yalimapo et Saint Laurent du Maroni.

En collaboration avec les mairies et les commerçants de Mana et Awala Yalimapo, de la Direction Régionale de l’Environnement en Guyane, du Parc Naturel Régional de Guyane, du Conseil Régional et du GRAINE Guyane, la terre en héritage souhaite venir à bout des sacs de sortie de caisse jetables.

Produit emblématique de notre société de consommation, le sac plastique est distribué par million chaque année en Guyane et représente des tonnes de déchets.

Dérivé du pétrole, source d’énergie fossile que nous savons non renouvelable, le sac plastique contribue à l’épuisement de nos ressources naturelles.
Fabriqués en 1 seconde et utilisés en moyenne 20 minutes, ils prennent des centaines d’années à se dégrader. Et parce qu’ils sont facilement emportés par le vent, une grande partie des sacs utilisés se retrouvent dans les océans.
Ils polluent durablement les sols et les fonds marins et menacent de nombreuses espèces animales. Selon Ifremer, les sacs plastiques modifient l’écosystème et tuent chaque année un million d’oiseaux et 10 000 mammifères marins (tortues, cétacés…)
Et parce que le nombre de sacs qui se retrouve dans l’environnement augmente sans cesse, il est important de se tourner au plus vite vers une alternative durable.

La Guyane, riche de sa biodiversité a su la protéger en créant le parc naturel régional. Mana et Awala Yalimapo, communes hébergeant ce patrimoine naturel, sont néanmoins menacées par les déchets.

Ces communes ont donc décidées de devenir acteur du développement durable et à partir du 1er Avril les commerçants de Mana, Javouhey et d’Awala yalimapo ne donneront plus de sac plastique. En échange ils offriront des sacs réutilisables à leurs clients qui seront invités à les ramener lors de leurs prochains achats.
Si les consommateurs souhaitent quand même avoir un sac plastique ils devront débourser 0.15cts pièces.
Quand on sait qu’on utilise en moyenne 25 sacs plastiques par mois et qu’un sac réutilisable coûte moins de 1€…écologie rime avec économie !
D’ici la fin de l’année 2010, plus de 2 millions de sacs plastiques auront été évités sur ces 2 communes!

La distribution des sacs plastiques est réglementée depuis 2003 en Corse, 2006 à Mayotte, 2007 à San Francisco, 2008 en Chine et bientôt à Mana et Awala Yalimapo, premières communes de Guyane à dire « Halte aux sacs plastiques » !

Vous pourrez retrouver l’association la terre en héritage pour des animations :

le 1er avril au Huit à huit de Mana,
le 2 Avril au huit à huit de Javouhey
le 3 et 7 Avril sur le marché de Saint Laurent du Maroni
et le 5 Avril à la maison de la réserve à Awala yalimapo.



Contact : 0694215545 nous écrire
Nous suivre sur notre site


19 Mars 2010 - écrit par


              

Commentaires

1.Posté par silo le 21/03/2010 15:31
Très bonne initiative.
Une autre piste serait de fabriquer des sacs biodégradables en seulement quelques années. Je sais qu'il existe des sacs fabriqués à base de pomme de terre qui sont tout aussi solide que le plastique, qui s'auto-décomposent en quelques années et donc qui ne polluent pas.

2.Posté par hmongjav le 23/03/2010 20:19
j'habite javouhey et je n'étais même pas au courant de cette initiative. Je doute fort que les agriculteurs d'ici soient également au courant ...

3.Posté par un st laurentais le 25/03/2010 14:31
pour information à st Laurent la librairie le toucan ne propose plus de sacs plastiques depuis 3 ans. Par contre tous les mercredis et les samedis ils ont devant leur magasin une tonne de sachets plastiques qui poluent la ville et c'est vraiment navrant . ARRETONS LES SACHETS

4.Posté par youss le 07/04/2010 06:47
certaine coolectivité et certain pays l'utilise comme source de revenue ou impot indirect.....ça permet de faire vivre des millions d'agent de l'etat....
il faut forcer l'etat a trouver une solution par exemple un sac plastqiue mangeable constiutuer par de la fibre de cellulose impregner par du gluten aromatisé au fromage....bonne apetis





Les annonces

Vente (119)

Divers (17)

Immobilier (55)



Partager ce site
Suivez-nous