Saint-Laurent du Maroni

Diabète, tirons la sonnette d’alarme !


Diabète, tirons la sonnette d’alarme !
Le diabète est un mal rampant qui gagne du terrain dans les sociétés modernes, de plus en plus sédentaires, et où règne l’empire de la mal bouffe. Conséquence directe de cette dernière, l’obésité est l’un des facteurs déterminants dans le développement du diabète chez un individu. Les spécialistes prévoient que d’ici vingt ans, le nombre de personnes souffrant de cette maladie dans le monde aura doublé.
En Guyane, nous ne sommes pas épargnés car l’occidentalisation de notre mode de vie allié à de mauvaises habitudes alimentaires fait de nous de parfaits candidats à l’obésité et par conséquent, au diabète. Si le taux de personnes atteintes dans notre département est à peu près équivalent à celui de la Réunion, il est plus élevé qu’aux Antilles.

Diabète, tirons la sonnette d’alarme !
Selon le Dr Jean-Lou Daigre, spécaliste en médecine interne, spécialisé dans le diabète et les maladies métaboliques, et Chef du service de Médecine du CHOG Franck Joly, il faut absolument revoir notre alimentation, beaucoup trop grasse et pas assez riche en fibres, c’est-à-dire en légumes verts. De plus, la mauvaise habitude de consommer des jus et des sodas, parfois plusieurs fois par jour, et ce dès le plus jeune âge, ne fait qu’augmenter le risque d’obésité. C’est depuis tout petit que les bonnes habitudes se prennent, et c’est donc le rôle des parents d’éduquer leurs enfants à une alimentation équilibrée.
Arrivé dans le département il y a deux ans avec la mission d’étudier la prévalence de la maladie dans la population guyanaise, et celle de créer et de développer le « réseau diabète », jusque là inexistant en Guyane, le Dr Daigre tient à sensibiliser les habitants de l’ouest à la prévention de la maladie. Il y a quelques semaines, il était présent sur le marché de St-Laurent, en compagnie de quelques membres de son service et de la diététicienne du CHOG, afin d’effectuer des tests de dépistage et de communiquer avec la population.

Diabète, tirons la sonnette d’alarme !
Sous son impulsion, une association des malades du diabète devrait bientôt voir le jour dans la sous-préfecture afin d’informer sur les moyens d’éviter la maladie et sur la façon de vivre avec elle. En effet, les résultats des tests effectués ont encore montré que les diabétiques sont très mal traités à St-Laurent car ils ne respectent pas du tout le régime alimentaire qu’il sont sensés suivre, et beaucoup ne s’y remettent que lorsque les chiffres de leurs analyses deviennent alarmants.
Le diabète est une maladie qui ne se déclare pas, en général, avant quarante ans. Nous pouvons ainsi passer la première moitié de notre vie à nous préparer un enfer pour la deuxième, en nous nourrissant de produits industriels trop sucrés et trop gras, et évitant le plus possible les occasions de se dépenser physiquement. Il est peut-être encore temps de rectifier le tir… Une alimentation équilibrée, un peu de sport, c’est juste la transition qui est un peu difficile. Allez, un effort, c’est pour votre bien !
7 Décembre 2004 - écrit par CC


              

Commentaires

1.Posté par leguay le 03/08/2005 02:43
je vien d'arriver en guyane avec ma fiancé qui est enceinte et diabétique je souhaite savoir par tous les moyen les risque pour le bebe et pour elle et aussi si sur cayenne il existe de bon diabeto qui puissent nous conseiller et la prendre en charge merci







Facebook

Les annonces

Vente (69)

Divers (15)

Immobilier (39)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube