Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Du 10 mai au 10 juin 2007: mois de la Commémoration de l'abolition de l'esclavage.

Première action forte du tout nouveau Service des Affaires Culturelles de la mairie de St-Laurent, le mois de la Commémoration de la 2nde abolition de l'esclavage en Guyane bat actuellement son plein. Depuis le 10 mai, plusieurs associations de la ville proposent des animations et participent, chacune à sa façon, à ce "devoir de mémoire".


Du 10 mai au 10 juin 2007: mois de la Commémoration de l'abolition de l'esclavage.
L’EVOLUTION DE L’HUMANITE DANS LES SOCIETES HUMAINES

Cette évolution se traduit par des dates anniversaires dont le but est de ne pas oublier le combat mené contre toutes les inégalités humaines.

C’est ainsi que l’abolition de l’esclavage de 1848 force le devoir de mémoire.
• Ce trauma de la souffrance des esclaves,
• Cette reconnaissance pour le combat, au cours de ses différentes étapes, mené pour changer les relations envers l’Autre,
• Pour également ne pas oublier que l’on a pu comparer l’homme à l’animal en le distinguant par sa race.

Le développement identitaire de nos sociétés contemporaines intègre :
• L’identité républicaine (les émeutes dans les banlieues, l’élection présidentielle)
• L’identité de la négritude (France FANON, Aimé CESAIRE, Léon-Gontran DAMAS)
• L’identité guyanaise

Ceci soulève la question du multiculturalisme.
Pour la compréhension de la démarche de Liberté et pour qu’elle ne s’arrête pas,
• Du code noir du 19ème siècle
• Des combats pacifiques et des marches silencieuses au 20ème siècle
• De la loi TAUBIRA contre l’esclavage et sa qualification de crime contre l’Humanité
• De la date du 10 mai arrêtée pour la commémoration de l’abolition de l’esclavage.

La France, pays des Droits de l’Homme et ses DOM-TOM, souvenirs de l’histoire. La Guyane et sa lutte contre le communautarisme et l’émergence d’une identité guyanaise ceci malgré les problèmes de flux migratoires.

Pour toutes ces raisons nous avons ce devoir de commémoration, ici à Saint Laurent du Maroni du 10 mai au 10 juin, tous ensemble dans cette action, avec la prise en compte du multiculturalisme des Saint Laurentais."
(Service des Affaires culturelles)

Du 10 mai au 10 juin 2007: mois de la Commémoration de l'abolition de l'esclavage.
Lancé officiellement le 10 mai dernier, en présence de Mme Juliana RIMANE, députée de la 2ème circonscription, le Mois de la Commémoration de la 2nde abolition de l’esclavage se veut la manifestation de l’engagement de la mairie de Saint-Laurent pour rendre hommage à l’histoire.
Un mois plutôt qu’une seule journée, car « un mois de commémoration permet vraiment aux personnes d’avoir le temps d’échanger, d’avoir le temps de la réflexion (…). Cela permet véritablement la réappropriation de cette histoire très douloureuse, notamment pour les jeunes générations. Je pense qu’il est très important que les plus jeunes assimilent ce qu’a été cette période de l’esclavage et ce qui a fondé l’ensemble des communautés en Guyane, dans toute la Caraïbe et dans toute l’Amérique », explique le directeur du Service Culturel.
Sous la coordination du Service culturel et d’Abdul, du Contrat de ville, les associations, toujours très actives, de la ville, proposent au public des manifestations culturelles, sportives, gastronomiques et de détente ainsi que des rencontres et des débats autour du thème de l’abolition de l’esclavage jusqu’au 10 juin, date officielle de l’abolition en Guyane. Quelques écoles et collèges proposeront également des expositions et des activités liées à ce thème.

(Le programme détaillé des manifestations prévues jusqu’au 10 juin sera disponible très bientôt sur notre site)

Du 10 mai au 10 juin 2007: mois de la Commémoration de l'abolition de l'esclavage.
DES EVENEMENTS EN CONTINU...

Pendant tous le mois de la Commémoration de la 2nde Abolition de l’Esclavage, des événements seront proposés tous les jours dans différents points de la commune de Saint Laurent du Maroni:

L’Hôtel de Ville reçoit les oeuvres de l’artiste plasticien Jean-Claude TRIVEILLOT de l’association KEMIRAYBE. Elles seront exposées dans le salon d’honneur du 10 mai au 10 juin 2007.

• La Bibliothèque Municipale « ICEK BARON » propose dans ses locaux son fonds de lecture sur le thème de l’esclavage.

Le Centre Culturel et de Loisirs lance le 10 mai, l’opération « l’esclavage vu sur le net » et la suivra jusqu’au 10 juin.

Le collège IV participe à différentes animations avec leur chorale (gospel)

• L'association LAKAZ présente "SLAMALAKULI" dans diverses actions : texte en Slam, Rap et Ragga
21 Mai 2007 - écrit par C.C


              

Commentaires

1.Posté par vontie le 25/05/2007 10:47
c fait plaisir enfaint le site marche a nouveau parce que pour nous en metropole c'est la seul facon de prendre de nouvelle de saint laurent bisou de chartres pour tous ceux qui se reconnaitrons

2.Posté par medaline le 25/05/2007 20:03
sa fait plaisir de voir saint laurent en photo

3.Posté par sharukhan le 12/06/2007 16:33
salut ca va moi sharukhan de hind





Les annonces

Vente (98)

Divers (51)

Immobilier (46)



Partager ce site
Suivez-nous