Saint-Laurent du Maroni

Education : Echange entre le Collège III et le Surinam - Rencontre du 17/03/04


Education : Echange entre le Collège III et le Surinam - Rencontre du 17/03/04
Une délégation du collège III de Saint-Laurent, composée de neuf professeurs, une CPE, le Principal adjoint et du Principal, a rencontré des représentants du monde enseignant surinamais(des Inspecteurs primaire et secondaire, les Directeurs des collèges de Mongoe et Albina, le Directeur de l’école primaire d’Albina, et une douzaine de professeurs des établissements secondaires) pour une comparaison et un échange instructif sur nos systèmes scolaires. Après une présentation du collège Saint-Laurent 3, la description des collèges de Mongoe et Albina a permis de découvrir quelques particularités du système éducatif local.

M. Galindo, Principal du collège III, nous rapporte les points essentiels de ces échanges.


A propos du schéma général

- L’école primaire dure 6 ans, au lieu de 5, chez nous ;
- Chaque district a au moins un collège classique et un collège professionnel ;
- Dès l’entrée au collège, une première sélection est faite par le contrôle continu : Mulo ( collège classique ) ou collège professionnel ;
- A la fin de la 3ème année du Mulo une nouvelle orientation est pratiquée ( scientifique, technologique ) ;
- Après le collège, la poursuite d’étude nécessite l’obtention d’un certain niveau à des épreuves de Contrôle des connaissances.



Les collèges professionnels

Dans ces établissements, 4 filières hiérarchisées accueillent les élèves :

- Les meilleurs sont en économie-commerce ;
- Puis dans l’ordre, on trouve : construction et bâtiments ; métiers sociaux ; cuisine et nettoyage ;
- Les deux premières années sont assez communes et les deux autres très spécialisées.


Le collège d’Albina

De création récente ( 2 ans ), il n’accueille pour le moment que les deux premières années du secondaire mais il comprend, à la fois, les filières classiques et professionnelles.
Il devrait rapidement devenir un collège d’enseignement général et professionnel complet.



Les questions posées par nos hôtes ont produits des surprises équivalentes par leur intensité mais symétriques dans les deux camps :

- Un professeur surinamais a un service de 32 séquences hebdomadaires, de 40 minutes chacune ;
- Le salaire mensuel d’un professeur surinamais est de 250 euros.


L’enseignement est obligatoire jusqu’à 16 ans, au Suriname, mais il semblerait que vient qui veut.


La journée scolaire comprend 7 séquences de 40 minutes, soit 5 heures. La semaine d’un élève se déroule en 5 séquences.



Un voyage est prévu à Mongoe, le 26 mai, avec les élèves de 4ème .Les professeurs se rencontreront à cette occasion pour réfléchir sur les enseignements des langues maternelles d’une part et de l’EPS, d’autre part.



Education : Echange entre le Collège III et le Surinam - Rencontre du 17/03/04
22 Mars 2004


              






Facebook

Les annonces

Vente (73)

Divers (14)

Immobilier (38)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube