Saint-Laurent du Maroni

En prison pour de l'essence


En prison pour de l'essence
Jeudi dernier, Reglio Prika est interpellé par les gendarmes de Saint-Laurent à la Charbonnière alors qu'il a chargé dans sa voiture sept bidons d'essence, soit quelque 200 litres. Il est en situation irrégulière et ne possède pas de permis de conduire. À la barre dans le cadre d'une comparution immédiate, il explique avoir acheté cette essence au Suriname pour son usage personnel, pour un générateur, son habitation n'ayant pas d'électricité. Il déclare également vivre en Guyane depuis douze ans et avoir six enfants dont un est français... « Rien n'a pu être vérifié » , constate le président d'audience. Les déclarations du prévenu « changent à chaque audition » , constate Mme le procureur. Me Audrey Delahaye, qui assure la défense, estime que « rien dans le dossier » ne permet d'envisager que son client se livre à un trafic régulier. Reglio Prika est condamné à trois mois de prison et rejoint le centre pénitentiaire de Rémire.
8 Février 2011 - écrit par Source France-Guyane


              






Facebook

Les annonces

Vente (76)

Divers (14)

Immobilier (38)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube