Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

En route vers Apatou

Au terme de cette année, plus d’une trentaine de kilomètres de route sera réalisé même si ce n’est pas encore dans une forme définitive. Les usagers devront attendre fin 2008 pour pouvoir l’emprunter officiellement. En attendant, une partie de cette route attend sa structure de chaussée.


En route vers Apatou
Trois ans de travaux ont suffi, surtout en période sèche, pour voir les avancées de la route. Mardi dernier, la Région maître d’ouvrage sur ce grand chantier avaient invités beaucoup de visiteur, qui ont été surpris par l’ampleur et surtout l’avancement des travaux (voir photos. Même si la piste de départ ne figurera pas dans le tracé définitif, les visiteurs ont pu emprunter une route carrossable jusqu’à l’entré du tracé. Déjà plus de la moitié de la route est faite dont une partie attend sa chaussée définitive. Cette visite de terrain a permis au président de Région, Antoine Karam de se rapprocher du Plateau de Bastien, distant de vingt kilomètres d’Apatou. Dès le départ, les cinquante-quatre kilomètres de tronçon ont été découpés en sept sections, entre la route de Saint-Jean et le Saut-Hermina, en amont d’Apatou. En 2004, les travaux se sont concentrés entre le Plateau des mines et la crique des Cascades. Du côté d’Apatou, où les travaux ont démarré simultanément, on a surtout réalisé la section entre le village de Mayman et la Forestière. L’an passé, les travaux ont permis d’arriver jusqu’à la crique Serpent, avec une route enrobée. Les visiteurs parmi lesquels le ministre délégué eu Tourisme Léon Bertrand ont pu constater l’avancement des travaux.
Pour cette année, la Région a été obligée de revoir ses ambitions à la baisse en raison d’une chute des budgets alloués. Au lieu de huit kilomètres de route réalisé en 2004 et 2005, seulement quatre ont été faits cette année. Aujourd’hui, de part et d’autres, plus de douze kilomètres de route ont été réalisés même si du côté d’Apatou, la route n’a pas encore reçu sa chaussée définitive. Dans un an, les deux tronçons devront se rejoindre. Mais la mise en circulation ne sera effective qu’à partir du fin 2008 voire début 2009.

En route vers Apatou
1 Décembre 2006 - écrit par D.R


              




Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (53)



Partager ce site
Suivez-nous