Saint-Laurent du Maroni

En souvenir de Tonton.


En souvenir de Tonton.
« Les hommes ne meurent jamais » , disait Paul Henri Gérard dit Tonton, « quand quelqu’un fait du bien, même après sa mort, on parle de lui » . Il était bien là, samedi soir, sur la Place Yves Patient de Mana, et même s’il n’était pas présent physiquement, l’esprit de Tonton veillait sur « La nuit du conte » (Voir photos), organisée pour la deuxième année consécutive par Ziz- Zag Prod en souvenir de ce grand dòkò mananais qui nous a quittés le 1er janvier 1999.
Devant une assemblée nombreuse et captivée, des conteurs venus de toute la Guyane, des Antilles et du Suriname se sont succédés pour faire vivre des histoires, tantôt drôles, tantôt tragiques, mais dont aucune n’a laissé le public indifférent. A travers leur prestation, Malou, Yeyette Methon, Martine Palton, Evelyne Périgny, Hugues Lambeau, André Duguet, Jo Clémence, André Baumann, Raymond Malajwa et tous les autres ont rendu le plus bel hommage qui soit à Tonton et ont su satisfaire les petits et les grands venus les écouter. C’est avec un plaisir évident que tous répondaient aux « Krik !», « Mistikrik ! » et autres « Est-ce que la cours dort ? », ou encore qu’ils cherchaient les réponses aux massaks (devinettes en créole) que leur posaient les conteurs.

En souvenir de Tonton.
Satisfait et heureux du succès de cette deuxième édition de « La nuit du Conte », Rémy Aubert et toute l’équipe de Zig-Zag Prod n’entendent pas s’arrêter en chemin et travaillent à faire de cette manifestation un rendez-vous annuel réunissant des conteurs de toutes langues et toutes origines à Mana.
Avec la volonté de toucher à tous les domaines de la culture, comme l’illustre le zigzag de son nom, l’association mène de nombreux projets, dont l’un des plus récents a été la production de l’album de Roméo Léter, avec le succès que l’on connaît. Elle travaille actuellement à l’édition d’un livre CD de contes traditionnels qui devrait être édité par les éditions Ibis Rouge, et est très active à Mana où elle organise des manifestations ponctuelles tout au long de l’année.
« Zigzag pasé a pikan pa ka blésé, c’est-à-dire : le sabre qui coupe de l’herbe ne se blesse pas, il est toujours opérationnel. Sans aucune prétention, nous voulons être comme ce sabre, et être toujours là pour aller de l’avant » , déclare Rémy Aubert pour expliquer le dynamisme de son association. Après une soirée comme celle-là, c’est tout le mal que nous leur souhaitons.
8 Novembre 2005 - écrit par C.C


              

Commentaires

1.Posté par Laurietta D. le 09/11/2005 17:48
Encore une fois félicitation, jeune équipe mais beaucoup de volonté. Je vous souhaite longue vie, car rien ne sert de courir, il faut que ça dure. J\\\'étais là à votre lancement du CD de Roméo, et je dois dire que c\\\'était une très belle soirée, seul point noir à mon goût, le manque de tacte des femmes à l\\\'accueil, il faudrait penser à garder vos partenaires en l\\\'occurence les personnes qui participent, donc sourire et politesse. Bref, je retiendrais qu\\\'une chose mon plaisir à participer à vos manifestations, même si cela est impossible pour l\\\'instant à cause de la distance, mais je suivrais tout de même par le biais du 97320. Continuez à animer ma 2ème commune, Mana. @+







Facebook

Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (53)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube