Saint-Laurent du Maroni

Et si nous parlions d'ESCRIME?

Le saviez-vous? La Guyane - et plus précisément SAINT LAURENT DU MARONI - compte parmi ses fils un Maître d'Armes, premier antillo-guyanais diplômé de l'Académie d'Armes de France.


Et si nous parlions d'ESCRIME?
AGB: Maître MODERNE, vous êtes connu dans le monde de l'escrime. Pourquoi votre terre natale ne profite-t-elle pas de votre savoir?
R.M. : J'ai toujours rêvé de cela, mais je n'en ai pas eu l'opportunité. Je garde encore en moi ce souhait!!
AGB: Pensez-vous pouvoir le réaliser?
R.M.: Oui, malgré mon âge, si les instances sont favorables à un projet, car je reste persuadé que cette discipline peut apporter un plus dans la prise en charge de nos jeunes.
AGB: Pouvez-vous expliciter cette vision de l'éducation?
R.M.: A l'heure où l'on parle d'échec scolaire et de l'introduction du jeu d'échec en tant que support pédagogique, l'ESCRIME aussi peut jouer un rôle dans l'acquisition des notions de base en Histoire, en Géographie, en Mathématique, en Français, pour l'expression orale et la Lecture, pour la maîtrise du corps, le développement de l'acuité visuelle et de la sensibilité tactile

AGB: Il me semble cependant que ce sport "noble" a toujours été réservé à une certaine classe de la société !!!! Qu'en est-il aujourd'hui ?
RM : C'était vrai hier mais ce n'est plus le cas de nos jours. En effet, les moyens mis en place permettent une pratique plus élargie et moins onéreuse de ce sport qui s'est dé-mo-cra-ti-sé. D'autant plus qu'on a constaté qu'elle convient particulièrement à l'enfant en difficulté car elle lui permet de prendre confiance en soi en se valorisant face à l'autre; qu'elle peut aussi aider cet enfant à renforcer sa personnalité, favoriser ses prises de décision, lui donner le goût de l'effort.
AGB: Actuellement comment se porte l'ESCRIME en Guyane?
R.M.: C'est une longue histoire.... Il y a toujours eu des passionnés d'escrime en Guyane, bien avant 1940, sous la conduite du Prévot d'Armes SAINT-HILAIRE Lucile.
Les JANVION, PAVILOWSKI et bien d'autres ont repris le flambeau au sein des ECLAIREURS de FRANCE. Mais c'est en 1966 dans le local des pompiers, près du marché et à l 'école S CHAMBEAU que j'ai remotivé les mordus de l'escrime: LUAP, GOVINDIN TRIBORD, WEIMERT, AUGUSTE-ETIENNE, ROBINSON, FAMARO etc.....
Aujourd'hui, à CAYENNE et KOUROU, ce sport est en pleine émergence et intéresse beaucoup de jeunes bretteurs qui se distinguent tant sur le plan local que national et mondial.

AGB: Et SAINT-LAURENT dans tout cela?
R.M. : Ma joie a été grande de lire dans France GUYANE un projet d'escrime pour la rentrée 2005/2006. Je veux croire que ce projet a pris corps et que les jeunes adhèrent à cette nouvelle discipline, j'espère pouvoir les côtoyer lors de mes voyages au pays.
AGB: Maître MODERNE, je vous souhaite la réalisation de votre rêve au service de SAINT LAURENT.



Jeudi 01 Décembre 2005



Et si nous parlions d'ESCRIME?
19 Décembre 2005 - écrit par annebartan@wanadoo.fr


              

Commentaires

1.Posté par Moderne jean-luc le 24/12/2005 17:14
pas mal tonton , bon courage et bonne fete de fin d'année a toi et TA p'tite famille , gros bisous a ANNE MAITRE MODERNE.

2.Posté par rejeanne-prad le 24/12/2005 17:31
ça me fait toujours doucement rire les articles et glorification de guyanais de l'extérieur (Salvador et consorts...), qui ne songent (quand ils y songent) à mettre leurs compétences au service de la Guyane qu'une fois l'âge de la retraite arrivé. Qu'on me comprenne : je trouve très bien que des guyanais (ou des gens tout court) réussissent partout dans le monde (on n'a pas a être enchainé à un territoire), mais je ne vois pas l'utilité pour la Guyane de toujours les glorifier. Chacun est libre de vivre et grandir où il veut, je l'accorde, mais qu'on arrête de nous les présenter comme des "héros" guyanais. Heureusement que des guyanais comme Metella en natation, Robinson en escrime et bien d'autres sont là pour nous rappeler qu'on peut faire de grandes choses au pays.
En tout cas félicitation à Maître Moderne en tant qu'escrimeur (tout court, pas en tant que guyanais), félicitations pour ses compétences qu'il a su mettre au service de la Guadeloupe. Par contre aucune félicitation au Maître en ce qui concerne l'escrime guyanaise.

3.Posté par marceline le 24/12/2005 17:35
Tu a la dent un peu dure rejane, même si je comprends. En tout cas je note que nul part dans l'article notre maitre guyanais ne cite notre jeune escrimeur champion.

4.Posté par jack le 31/12/2005 19:49
Le jeune champio guyanais (du monde) s'appelle Ulrich Robeiri







Facebook

Les annonces

Vente (73)

Divers (11)

Immobilier (36)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube