Saint-Laurent du Maroni

Fête de Pâques: le bouillon d'Awara


Le bouillon d'Awara
Le bouillon d'Awara
Venu du fond de la forêt amazonienne ou d’Afrique, ce plat traditionnel de Pâques est un événement à lui tout seul. Evénement par sa préparation qui est un véritable rite, mais aussi par sa composition qui est formée de presque tout ce que la Guyane peut offrir et enfin, par le repas qu’il constitue, repas pris en famille et avec des amis, presque une fête païenne ! Le bouillon d’Awara est une affaire de femmes : ce sont elles qui ont exclusivement la charge de le préparer et cette préparation est très longue. Après la cueillette des fruits du palmier Awara, il faut peler ces derniers, en détacher la chair, la cuire et la pétrir pour en faire une pâte d’un orange vif et très tachante. Alors dans une gigantesque marmite on y ajoute, poissons et poulets boucanés, crevettes, queues de porc et même d'autres viandes, puis des légumes divers et le tout doit bouillir 24 heures au moins. C’est le dimanche de Pâques que tout le monde se retrouve autour de la marmite fumante. Chacun y puise avec la louche pour retirer sa portion. Le tout est accompagné de riz. Ti-punch et vins se chargent de faire monter l’ambiance et le repas peut se poursuivre jusqu’au soir !
11 Avril 2004 - écrit par Source:www.guyane-dircay.com/


              






Facebook

Les annonces

Vente (69)

Divers (15)

Immobilier (39)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube