Saint-Laurent du Maroni

Grippe : la Guyane bientôt touchée

Considérée comme modérée actuellement, l'activité grippale en Guyane connaîtra certainement une augmentation dans les jours qui viennent en raison de l'épidémie qui sévit en France et aux Antilles. La Guyane doit aussi faire face à l'augmentation de cas de gastro-entérites.


Grippe : la Guyane bientôt touchée
Considérée comme modérée actuellement, l'activité grippale en Guyane connaîtra certainement une augmentation dans les jours qui viennent en raison de l'épidémie qui sévit en France et aux Antilles. La Guyane doit aussi faire face à l'augmentation de cas de gastro-entérites.

Si la France hexagonale et les Antilles sont frappées depuis plusieurs semaines par une épidémie de grippe, la Guyane reste pour le moment relativement épargnée. Le dernier point épidémiologique qui date de jeudi évoque une « légère augmentation de l'activité grippale au cours des deuxième et troisième semaines de janvier » . Ce bulletin évoque un nombre hebdomadaire qui « s'est maintenu en deçà des valeurs maximales attendues pour la période, excepté au cours des deux premières semaines de décembre » . L'an passé à pareille époque, le nombre de cas avait, selon l'Agence régionale de santé (ARS), « progressivement augmenté jusqu'à dépasser les valeurs maximales attendues au cours de la première semaine de février » .

Pour le moment, 4 984 consultations pour syndromes grippaux sont été estimées entre novembre dernier et janvier. Des chiffres récoltés par les médecins de ville et dans les centres de santé. Considérée comme modérée pour le moment, l'activité grippale ne devra pas le reste très longtemps compte tenu de l'épidémie qui frappe les Antilles et la France hexagonale. À l'ARS, on présage une augmentation de l'activité « favorisée par les nombreux échanges avec ces régions » . Des échanges qui ne favorisent pas que la grippe, car la Martinique est aussi frappée par une épidémie de gastroentérite. Lors de la première semaine de janvier, 1 400 cas évocateurs de gastro-entérite (diarrhées et vomissements) ont été vus par les médecins de l'île. La grippe, elle, s'est manifestée à Noël. En tout cas, la grippe et la gastro ont déjà fait plus de 10 000 victimes en Martinique. En Guyane, les indicateurs de surveillance épidémiologique de la gastro ont montré, depuis la fin du mois décembre, une tendance à l'augmentation. Elle s'est confirmée depuis le début de l'année avec notamment de plus en plus de médecins généralistes signalant des cas. Du coup, l'ARS renouvelle les recommandations d'usage comme le vaccin saisonnier contre la grippe disponible jusqu'au 31 janvier prochain. Puis, il y a les gestes de tous les jours comme laver ses mains plusieurs fois par jour avec du savon, notamment après un passage aux toilettes dans le cas de la gastro ou après avoir mouché, toussé ou éternué. Des gestes qui permettront de limiter la transmission des virus.
28 Janvier 2013 - écrit par © Source France-Guyane - K.A


              






Facebook

Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (53)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube