Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

JOURNÉE DE LA FEMME : Portrait d'une réserviste de la Gendarmerie


Pourquoi avez-vous choisi la gendarmerie ?

Ce choix a été animé, par d’abord, un sentiment de curiosité.
Je voulais appartenir à cette entité pour ainsi savoir ce qui se « cachait » derrière les tenues bleues, connaître le fonctionnement, le rôle, les missions mais aussi les devoirs, etc…
A ce sentiment s’ajoute le plaisir d’appartenir à une institution dans laquelle je pouvais œuvrer positivement pour la sécurité et l’avancement de tous, mais aussi participer activement quelque soit la façon dont je l’aurais fait.
J’avouerai également que le côté militaire, stricte et carré me plaisait.

Que pouvez-vous nous dire de votre place en tant que femme au sein de cette institution ?

JOURNÉE DE LA FEMME : Portrait d'une réserviste de la Gendarmerie
Malgré une jeune expérience dans la réserve mais également dans la formation, je peux tout de même attester que la femme a sa place au sein de la gendarmerie.
Jusqu’à ce jour, je n’ai aucunement senti de différence entre les réservistes hommes et les réservistes femmes.
Nous sommes considérés d’égal à égal que ça soit dans l’exercice de nos fonctions, que dans nos relations.
D’ailleurs mes supérieurs au bureau réserve ne manquent pas de nous le rappeler.
Il suffit juste de montrer sérieux, détermination, dévouement et capacité à remplir nos missions jusqu’au bout.

La journée de la femme a-t-elle une signification particulière quand on appartient à une force de sécurité intérieure telle que la gendarmerie ?

JOURNÉE DE LA FEMME : Portrait d'une réserviste de la Gendarmerie
En ce qui me concerne, étant défenseur des femmes, le fait qu’il y existe une journée de la femme, laisse comprendre qu’elle a des faiblesses.
Cette journée je l’interprète comme étant un simple moment fugace qui permettra aux femmes les plus « combattantes » de s’exprimer et de montrer leurs potentiels et pouvoirs.
Par conséquent, je considère que la journée de la femme n’a aucune signification quand on appartient à la gendarmerie car les gendarmes féminins sont au quotidien sur le terrain ou dans les bureaux à faire face aux difficultés du métier.
Pour terminer, je soulignerai aussi que la signification particulière n’existe pas que dans la gendarmerie, elle atteint tous les corps de métier militaire ou non.
Néanmoins, il est tout de même vrai que la femme doit constamment se battre afin de montrer et prouver ses capacités.

8 Mars 2015 - écrit par Gendarmerie de Guyane


              





Les annonces

Vente (96)

Divers (50)

Immobilier (42)



Partager ce site
Suivez-nous