Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Kamalakuli Mato, quel avenir pour le festival?

Cette fois c’est sûr, Franck Compper et son association Krakémantò n’organiseront pas l’édition 2006 du Festival International des Conteurs. Une décision mûrement réfléchie expliquée récemment par M. Compper. La mairie, contactée par l’association, semble être toute désignée pour prendre en charge un des temps forts culturels de notre commune.


Kamalakuli Mato, quel avenir pour le festival?
Le Festival International des Conteurs proposé et organisé par l’association Krakémanto - Traditions Orales de Guyane – est un rendez-vous incontournable pour les enfants et les plus grands de notre commune, mais aussi de toute la Guyane et de la Caraïbe. Proposé au public chaque année au début du mois de juillet, c’est une manifestation culturelle qui a acquis au fil des ans une excellente réputation. Des conteurs des Guyanes et de toute la Caraïbe se retrouvent pour proposer au public des soirées contes qui s’étalent sur trois jours. Un festival lourd à organiser pour l’association et son directeur, M. Franck Compper. Ce dernier a récemment annoncé qu’il n’assurerait plus la direction du festival Kamalakuli Mato, sans toutefois abandonner les activités de son association, Krakémantò. D’autres projets, d’autres envies toujours liés au conte, mais un élan moins tourné vers le spectacle. Plutôt un travail de fond destiné à sauvegarder cet extraordinaire patrimoine oral, à récolter et à semer, en privilégiant les jeunes et l’art de conter ; en laissant un peu plus de souffle aussi à Franck Compper. Il propose d’ailleurs « l’heure du conte » en partenariat avec M. Hugues Lambeau ce mercredi 02 novembre à la Bibliothèque municipale.
C’est naturellement que l’association s’est tournée vers la mairie de Saint Laurent du Maroni pour passer le relais de cette formidable aventure. Gageons que la municipalité ne laissera pas passer l’occasion d’ajouter à ses activités culturelles ce festival reconnu et attendu. Dans l’hypothèse où le maire et ses conseillers municipaux ne pourraient pas reprendre le festival, l’association Krakémantò se tournerait alors vers d’autres communes de Guyane. Mais à en croire la population, ce festival bien de chez nous ne devrait pas s’éteindre de si tôt tant la demande de se retrouver à nouveau en juillet est forte. Pour beaucoup, rendez-vous est d’ores et déjà pris en juillet 2006 pour une nouvelle édition du Festival International des Conteurs !

Festival de conte 2005
Festival de conte 2005
1 Novembre 2005 - écrit par C. M


              




Les annonces

Vente (95)

Divers (51)

Immobilier (42)



Partager ce site
Suivez-nous