Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

L’association MATAMA présente son projet de Centre d’observation de tortues tropicales.


L’association MATAMA présente son projet de Centre d’observation de tortues tropicales.
Tout est né de la passion d’un homme pour les tortues : Georges LE GRATIET, retraité de l’enseignement, est arrivé en Guyane pour elles en 1985, attiré par la réputation de notre département en matière de reptiles. Depuis 1952, année où il a commencé à s’y intéresser, Georges en a toujours possédé et son installation en Guyane lui a permis d’aller jusqu’au bout de sa passion pour les tortues. Aujourd’hui, il possède chez lui, à Mana, 95 espèces différentes de tortues du monde entier, vivant en semi-liberté dans 35 enclos et bassins recouverts de plantes. Selon Georges, l’élevage de tortues ne présente pas de difficultés particulières et la première cause de mortalité chez ces reptiles qui vivent en moyenne une vingtaine d’années, est tout simplement la vieillesse (photos de l'élevage).
Dans le livre "Tortues continentales de Guyane", le seul ouvrage francophone consacré uniquement aux tortues terrestres et aquatiques de la Guyane française, écrit avec S. METRAILLER en 1996, il fait part de ses observations sur le terrain et de données sur l'élevage.

L’association MATAMA présente son projet de Centre d’observation de tortues tropicales.
L’association MATAMATA, qui s’est constituée autour de l’éleveur, souhaite maintenant mettre en valeur sa collection et tente de mettre sur pied le projet d’un « Centre d’observation de tortues tropicales » à Saint-Laurent du Maroni, choisi pour sa forte fréquentation touristique et ses perspectives d’évolution. Un livret de présentation du projet, édité en septembre de cette année, a été envoyé aux organismes et collectivités susceptibles d’y collaborer et l’association espère ainsi réunir les fonds nécessaires à la construction de ce centre.

L’association MATAMA présente son projet de Centre d’observation de tortues tropicales.
Le centre MATAMATA, s’il est construit, comprendra un espace extérieur d’environ quatre hectares occupés par une cinquantaine de bassins, et une structure couverte de 500m2 abritant entre autres des aquariums, une salle d’exposition permanente sur le thème des tortues et une salle pédagogique pour les conférences et le visionnage de documents visuels. En plus de l’accueil quotidien du public, le centre devrait proposer des prestations particulières aux scolaires, aux scientifiques et aux associations.
Un projet donc ambitieux bâti sur la passion de toute une vie que Georges LE GRATIET et ses collaborateurs espèrent ardemment pouvoir mener à terme. Comme on le dit si bien chez nous, « piti piti, toti monté montagn », alors bonne chance monsieur LE GRATIET !


11 Octobre 2005 - écrit par C.C


              

Commentaires

1.Posté par Jean Audrain le 12/10/2005 08:12
En attendant l'ouverture de ce magnifique projet à St Laurent, est-il possible de l'élevage de Mana ?

2.Posté par napo michel le 15/10/2005 12:29
je suis actuellement étudiant en france,je trouve que ce que vous faites est vraiment intéressant.en on décrouve la guyane et toute ca richesse.bon couragepour la suite continué à nous faire rever d'ici.

3.Posté par Roumat Christel le 16/10/2005 20:01
Est-il possible de faire une visite sur le site actuel avec des scolaires ?

4.Posté par LEVASSEUR Ludovic le 24/10/2005 19:07
Nous sommes 7 métropolitains passionnés de reptiles et nous serons dans la région de Mana la 3ème semaine de novembre. Serait il possible de vous rendre visite?





Les annonces

Vente (95)

Divers (51)

Immobilier (42)



Partager ce site
Suivez-nous