Saint-Laurent du Maroni

L’épisiotomie

C’est souvent au moment le plus intense de l’accouchement, quand le bébé sort enfin, que peut se poser le problème d’une épisiotomie. Cette « coupure » du périnée n’est en fait pas systématique et n’est nécessaire que dans certains cas particuliers.


L’épisiotomie
Qu’est-ce que c’est ?
L’épisiotomie consiste à agrandir l’orifice vulvaire au moment de l’accouchement par une incision vers l’arrière, souvent oblique pour éviter de se rapprocher trop près de l’anus, afin que le bébé sorte plus facilement et ne déchire pas le périnée maternel.

Les avantages
Le risque d’une distension insuffisante du périnée lors du passage de l’enfant, est une déchirure du périnée. Une section nette du périnée est préférable à une déchirure qui pourrait entraîner avec elle une lésion du sphincter anal, provoquant par la suite une incontinence. Après suture de l’épisiotomie, la vulve et le périnée retrouvent leur souplesse habituelle. Pour l’enfant, une épisiotomie peut également être utile car elle permet une descente plus rapide en cas de mauvaise oxygénation.

Les manœuvres instrumentales (forceps) faites par le médecin accoucheur pour aider le bébé à sortir sont également facilitées par l’épisiotomie. En cas de péridurale, la mère ne sent pas son périnée, elle ne peut donc s’arrêter de pousser quand la vulve arrive à sa distension maximum. Une épisiotomie peut alors être utile. La réparation de l’épisiotomie est un geste simple et bien codifié.

Les inconvénients
L’épisiotomie ne doit pas être faite systématiquement, car elle est parfois inutile. Si par hasard le périnée se déchire, une réparation correcte permet d’éviter les séquelles. Tabler sur une sortie plus rapide du bébé peut être une fausse sécurité, car en cas de souffrance, celle-ci commence souvent avant le passage vulvaire.

Finalement quand est-ce nécessaire ?
C’est souvent au moment de l’expulsion du bébé que l’accoucheur décide de l’utilité d’une épisiotomie, quand il craint une déchirure grave du périnée. A l’inverse, une épisiotomie peut être décidée à l’avance en cas d’antécédents de déchirure du périnée lors d’accouchements précédents et si l’accouchement actuel est prévu par voie basse. Un bébé qui doit être sorti rapidement pour une souffrance peut nécessiter que l’on fasse une épisiotomie. Les manœuvres par forceps sont également une indication nécessaire d’épisiotomie.

Questions pratiques
La suture d’une épisiotomie est faite sous anesthésie locale ou loco-régionale avec du fil résorbable dans le vagin et avec des points à enlever sur la peau. Ceux-ci peuvent être enlevés à partir du cinquième jour. En cas de lâchage d’un point de suture, il vaut mieux attendre avant d’envisager une éventuelle réparation. Le premier bain peut être repris au bout d’une quinzaine de jours. Les rapports sexuels peuvent être repris au bout de trois semaines.

Source : http://www.e-sante.fr/francais/article.asp?idarticle=7115&idrubrique=33
24 Janvier 2004


              






Facebook

Les annonces

Vente (70)

Divers (14)

Immobilier (40)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube