Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

L'hôpital Franck Joly en grève

Le centre hospitalier de l'Ouest de la Guyane est confronté depuis ce lundi à un mouvement de grève. Pour l'instant,la direction garde sa position, et le mouvement semble appelé à prendre de l'ampleur.


L'hôpital Franck Joly en grève
Lundi, dès les premières heures de la matinée, le centre hospitalier de l'Ouest est fermé par un mouvement de grève. Des banderoles brandies aux portes d'entrée l’attestent, et le mouvement est suivi par 60% du personnel. Plusieurs points de revendication sont donc soutenus par les grévistes, parmi eux, la révision de l'effectif du personnel déjà promise il y a trois ans, mais sur 46 postes, seulement 10 ont été obtenus. Egalement dans le colimateur des syndicats, la décision de la suppression des postes d'agents hospitaliers (ASH) pour faire travailler les aides-soignants à leur place. Autre point, l'éradication des emplois aidés, mais la liste des revendications est loin d'être exhaustive.

L'hôpital Franck Joly en grève
Pour Antoine Moderne du CDTG, il n'est pas question de se laisser faire « Nous avons déposé un préavis de grève à la direction, le directeur n'a pas voulu nous écouter, et puis l'élection de la dernière assemblée générale de vendredi dernier nous conduit à la grève. Pourtant nos revendications sont claires et précises, mais vu qu'il ne veut pas que l'on trouve un consensus, nous allons nous mobiliser jusqu'à ce que l'on arrive à un accord ».De son côté, la direction ne semble pas trop se préoccuper de ce mouvement de grève car dans son communiqué, elle déclare qu’un grand nombre des points mentionnés sont en étude ou déjà presque résolus. Mais concrètement,pour l'heure rien n'est fait pour interrompre ce mouvement de grève, et si cela continue l'hôpital de Saint-Laurent pourrait tomber dans un coma profond.
29 Juin 2004 - écrit par Rédaction


              




Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (55)



Partager ce site
Suivez-nous