Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

L’union fait la force pour lutter contre l'insécurité dans l'Ouest

Quelques mois après la signature, par le Ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, du Contrat Local de Sécurité, le groupe de travail chargé d’en définir l'organisation et le fonctionnement a remis sa copie : sept objectifs, trois collèges pour les membres


L’union fait la force pour lutter contre l'insécurité dans l'Ouest
Dans les années 86, la commune de Saint-Laurent du Maroni a connu une véritable transformation de son cadre social causée par les remous de la guerre civile au Surinam. Depuis, la lutte contre le flux migratoire engendré par ces évènements est devenu un combat de tous les jours pour les forces de l'ordre et malgré de nombreuses tentatives de régularisation, la ville ne parvient pas à revenir à une situation « normale ».
La délinquance à "multiples visages" s’est installée et le nombre de délits et d’agressions s'est envolé. La mort de deux gendarmes tués lors d'un contrôle routier en est une triste illustration et dans la commune, des habitants sont victimes d'agressions, allant même parfois jusqu’à l’assassinat.
Devant un tel constat, la Sous-préfecture et la municipalité se sont résolues à demander conjointement un diagnostic local de l’état de la sécurité. C’est ce document long d'une cinquantaine de pages, le « Contrat Local de Sécurité », mobilisant toutes les forces et les moyens nécessaires pour lutter contre l’insécurité, qui a été signé en Juillet dernier par le Ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy. Ce jour–là, le numéro trois du Gouvernement avait annoncé son intention de multiplier les contrôles et de renforcer la sécurité des fonctionnaires en service. Nicolas Sarkozy avait aussi envisagé une action internationale avec le Surinam : la création d'un Commissariat commun entre les deux pays. "S'il y a une action déterminée d'un côté et rien de l'autre, nous n'aboutirons à rien" déclarait-il. En effet, les initiatives d’opérations de partenariat avec le Surinam ne datent pas d'aujourd'hui, mais les résultats sont peu convaincants.

L’union fait la force pour lutter contre l'insécurité dans l'Ouest
Avant l'installation du CLSPD (Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance), ce 14 novembre à la mairie de Saint-Laurent, les différents partenaires ( gendarmerie, Douane, PAF et Renseignements Généraux) ont dressé un bilan plutôt modeste pour l’année 2003. Ce nouvel outil devrait permettre une meilleure gestion de la prévention et de la délinquance. " Sur des points bien précis nous avons mis en place des groupes de travail ; pour la lutte contre l'immigration clandestine, il est prévu de faire le ménage au débarcadère de "la Glacière" et d’obliger les pirogues à accoster au bac international. Grâce à l'action du Sous-Préfet Angelo Calandra, des groupes de travail vont se réunir pour travailler avec une méthode clairement définie et d'ici le mois de février, nous devrions passer à l'évaluation des actions arrêtées. Je crois que cette coopération des groupes sur le terrain devrait porter ses fruits pour que la population de Saint-Laurent se sente plus en sécurité . " explique Léon Bertrand, Ministre Maire et Président du CLSPD.
Par décret du 17 juillet 2002 relatif aux dispositifs territoriaux de sécurité et de coopération pour la prévention et la lutte contre la délinquance, cet outil comporte dix pages d'objectifs ciblés dans sept directions différentes et vingt trois pistes d'action. Durant la réunion d'installation, le Sous-Préfet Angelo Calandra a présenté la méthode de travail envisagée." Pour que toutes les parties se retrouvent, il est indispensable que la méthode soit simple. Nous avons longuement réfléchi sur ce sujet qui mérite la bonne volonté de chacun. " insiste-t-il..
Les membres permanents du Conseil sont répartis en trois collèges dont le premier est composé d'élus de la municipalité, le second, des Chefs de service de l'État et le dernier des professionnels, des services sociaux et associations oeuvrant dans la prévention de la sécurité ou l'aide aux victimes.
19 Novembre 2003 - écrit par REDACTION


              




Les annonces

Vente (73)

Divers (11)

Immobilier (37)



Partager ce site
Suivez-nous