Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

LE TAPANAHONI « Du grand pays Djuka jusqu’à la Montagne sacrée ».

Une exposition réalisée par la classe de Pré-Cap et l'Atelier Photo du Lycée Bertène JUMINER

En mars 2008, l’Atelier Photo et la classe de Pré-CAP du Lycée Bertène Juminer ont mené à terme une exposition photo intitulée « Au fil du fleuve Maroni ». Cette exposition a attiré plus de 1500 visiteurs au Camp de la Transportation en seulement 15 jours d’ouverture au public.


LE TAPANAHONI « Du grand pays Djuka jusqu’à la Montagne sacrée ».
Notre but était de montrer le travail sur plusieurs mois des jeunes photographes du lycée et d’y associer des élèves en grandes difficultés scolaires : la classe de Pré-CAP. Ils ont porté un regard particulier et riche sur le fleuve Maroni et ses habitants.

Bien plus qu’une simple exposition de photographies, « Au fil du fleuve » nous a permis de comprendre à quel point nos élèves étaient attachés au Maroni, à leurs racines, mais aussi à quel point le Maroni devenait un fleuve mythique pour eux. En effet, les jeunes nés à St Laurent étaient en demande de savoirs et d’images du fleuve, nous nous sommes alors rendu compte que le danger d’acculturation était grand pour beaucoup.

C’est donc face à la fois à une demande d’une nouvelle exposition mais aussi à une nécessité de parler des cultures du fleuve aux jeunes de Saint Laurent que nous avons décidé de présenter un nouveau travail.

Cette année, l’exposition que nous vous proposons de découvrir est très différente de celle de 2008 pour de nombreuses raisons.

Tout d’abord, le thème : une remontée du Tapanahoni sur dix jours, de la naissance du Maroni jusqu’à la Montagne Sacrée. Ce thème a imposé de lui-même sa logique d’exposition : une remontée village après village de ce fleuve chargé d’histoire.

Ensuite, le temps très réduit entre les prises de vues (février 2010) et l’exposition (avril 2010) nous a obligé à faire des choix en amont (avant le départ), à travers une feuille de route mise au point par la classe de Pré-CAP. Des thèmes et des questions précises ont été données aux photographes comme fil conducteur de leur recherche d’images.

Notre grand regret pour l’exposition précédente était de n’avoir pas pu présenter le peuple amérindien, c’est aujourd’hui chose faite à travers le peuple Wayana du haut Tapanahoni.

Enfin, l’exposition prend un goût particulier pour nous tous, enseignants et élèves du Lycée Bertène Juminer, puisqu’un élève de la classe de Pré-CAP a trouvé la mort au cours d’une bagarre stupide quelques semaines avant l’inauguration. Comble du sort, cet élève, de Saint Laurent mais originaire du Tapanahoni, y est reparti, pour toujours…

Face à cette violence que nous devons tous refuser, nous avons décidé de lui dédier cette exposition. Il nous a accompagné au début de cette aventure, il est resté avec nous présent tout au long de ce travail, il repose aujourd’hui sur le Tapanahoni.

Cette exposition est dédiée à la mémoire de Marcel ANGONA.


Les élèves, l’équipe pédagogique de la classe de PRE-CAP et l’Atelier Photos du lycée Bertène Juminer
1 Mai 2010 - écrit par


              

Commentaires

1.Posté par le 03/05/2010 23:10
Félicitation.

2.Posté par YOUSS le 06/05/2010 09:17
veuillez svp leur demander de faire une mini exposition sur le site je serais heureux de voir. et puis une autre idée on appelle ça le ''flash du 97320''.
c'est une exposition des phots prises a l'insus des citadins de SLM et exposé tous les samedi soir sur la grande avenues.....le reste des photos sera exposé le dimanche sur le site....il faudra bien sure demander l'autorisationde tout lemonde.
les photo géniqaue seront recompensé par 1 millions d'euro





Les annonces

Vente (73)

Divers (11)

Immobilier (37)



Partager ce site
Suivez-nous