Saint-Laurent du Maroni

La 3e journée du Manioc: la journée des saveurs !

C'est sur le site Simili que la 3e journée du Manioc a eu lieu.


Devant un parterre de représentants locaux et une foule avide de nouvelles saveurs, le 1e adjoint au maire d'Awala-Yalimapo a ouvert les festivités. Plusieurs exposants d'ici et d'ailleurs (Guadeloupe, Suriname) ont (re)mis au goût du jour ce tubercule principalement consommé sous forme de cassave ou de sispas en Guyane Française.

Produit de base de l'alimentation, le manioc est avant tout une culture identitaire que beaucoup souhaite enfin reconnue.

Avant le cachiri de l'amitié, les officiels ont tenu à rappeler l'importance du manioc dans la culture guyanaise.

Chantal Berthelot (députée de la 2e circonscription de la Guyane): "Ce tubercule est un socle commun".

Christian Derival (secrétaire général de la sous-préfecture) : "C'est un patrimoine culturel, c'est un héritage pour les jeunes".

Albéric Benth (2e adjoint de la mairie de Mana): "Un légume à introduire dans nos cantines scolaire. Cela aidera la production locale".

FOCUS DU JOUR: L'association Manioc Galante

La 3e journée du Manioc: la journée des saveurs !
C'est avec passion et conviction que cette entreprise familiale perpétue la tradition du manioc en Guadeloupe. Pour garder ce goût "vrai" toute la chaîne de la plantation à la cuisson se fait de manière traditionnelle. Pour la deuxième année consécutive, cette association a mis toute son énergie au profit du manioc. Le cœur des gourmets oscillera rapidement entre les sucrés (Choco-Coco/ Coco / Cookies) et les salés (Morue/ Thon-Mayo/ Jambon-Fromage). Les puristes sourcilleront mais les goûteurs ne bouderont pas le plaisir du palais. Notre interlocutrice a su charmer les visiteurs par son bonheur d'être à Awala-Yalimapo pour présenter ses multiples confections à base de farine de manioc.

Les mets plus classiques n'ont pas été oubliés par les organisateurs. Entre les gâteaux, le fameux "cachilipo" de poisson ou de viande le manioc était dans tout ses états ! Les retardataires ont pu se délecter par différents mets créoles ou brésiliens.


Une pensée particulière pour les deux segpas (Section d'Enseignement Général et Professionnel Adapté) présentes sur le site Simili: celle du collège Léo Othily (Mana) et celle du collège Elie Castor (Sinnamary). Cette sortie pédagogique a valorisé l'investissement quotidien de ces adolescents au sein de leur atelier. Mana a fait une promotion réussie des desserts et de la préparation du manioc. Sinnamary a séduit par la fameuse pimentade de bœuf! (Le but d'Elie Castor était de récolter des fonds pour permettre aux élèves de partir en vacances d'hiver).


Qu'on se le dise! Le manioc sera la pomme de terre du 21e siècle selon certains!

Ne serait-ce pas une belle et juste récompense pour ce tubercule ayant traversé les siècles?
15 Novembre 2010 - écrit par M.F.


              

Commentaires

1.Posté par Dilou le 28/01/2011 14:33
Merci pour ce beau reportage sur le manioc, cela m'a donnée envie de goûter "vos plats", Dommage que la vidéo ait eu du mal à démarrer!!
Une pensée particulière pour Raphaêl TIOUKA et sa famille (On ne t'a pas oublié malgré les années qui passent)
BONNE ET HEUREUSE ANNEE ... ET BONNE SANTE..
Amities aussi à Alexis
Odile et "le chef"







Facebook

Les annonces

Vente (73)

Divers (11)

Immobilier (37)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube