Saint-Laurent du Maroni

La Bita tue trois personnes dans l'ouest


Douze personnes ont été hospitalisées et trois sont mortes après avoir consommé de la mauvaise Bita, préparation à base d'écorces ou de liane trempées dans du rhum. Pour Pascal SÉLÉ, cette boisson n'est qu'un curatif utilisé depuis plusieurs générations sans effet néfaste pour la santé...
30 Juin 2009 - écrit par


              

Commentaires

1.Posté par a mo ki la le 30/06/2009 12:20
comme di dan se reportages la ou le bita ki a la base etai une sorte de remede de remise en forme ke chacun avai chez soi est devenu comerciale demandé leur a koi sa sert yo pa sav ils prennent nimporte kel plante nimporte kel racine ou ecorce et pou yo a bita aprenn fel avan fai couyonade surtou lo mo ka wé ces ti jeune aprésen a yo pli konet passé pesson daprés yo

2.Posté par guyanecho.com le 30/06/2009 16:00
Je tiens tout d'abord à saluer l'intelligence de l'intervenant dans ce reportage.
Comme explicité, c'est bien le cocktail "aspect commercial + perte des connaissances traditionnelles pour cause de déculturation" qui sont à l'origine de ces dramatiques accidents.
La bita est une boisson traditionnelle reposant sur un savoir-faire ancestral. J'en ai bu à plusieurs reprises et n'ai jamais intoxiqué. Tant que sa consommation se cantonnait au milieu familial, que sa fabrication était destinée à l'environnement immédiat, une notion de qualité y était attachée.
L'appât du gain, largement amplifié par la perte des connaissances botaniques est venu tout gâcher.
Les accidents survenus sont certes malheureux mais augurent mal des conséquences à venir de la déculturation évoquée plus haut.
Il n'y a que peu d'espoir de voir une solution apportée !
Le système est pervers : Les fast food sont de purs serial killers mais restent autorisés car le chiffre d'affaires généré reste de nature à occulter toute velléité de règlementation contraignante. Vous pouvez vous empiffrer de je ne sais combien de mauvais hamburgers, vous noyer d'autant de boissons light ou pas sans risquer une attaque d'Al Qaïda. Les lieux sont à l'abri des terroristes officiels (complices objectifs), les tenanciers des ces officines de mal-bouffe les remplaçant "avantageusement".
La voiture tue combien de milliers de personnes par an. Pour autant, ferme-t-on les usines d'automobiles ?
Et le tabac ? Il reste pourtant en vente libre...
Alors, la bita... Combien de français ont-ils connaissance de son existence ? Ne reste que la douleur des familles en prise avec la brutalité de ces disparitions.

3.Posté par ray neiman le 30/06/2009 19:13
soyez vigilant car j ai de la famille qui a été touchée!!!

4.Posté par Paulo le 01/07/2009 13:52
Merci Ray,

Venant de toi j'espère que les jeunes seront plus sensibilisés à la prudence, car on sait bien que beaucoup d'entre eux se donne beaucoup de plaisirs à la consommer.

5.Posté par guyanecho.com le 01/07/2009 14:05
La plus élémentaire des prudences serait sans doute de ne pas laisser se perdre la mémoire des anciens. Relativement à la forêt, aux plantes, ces gens sont de véritables encyclopédies. Ce n'est pas non plus en se l'accaparant sur ordinateur qu'on lui conservera son essence. Il s'agit là d'un bien collectif. Une fois la génération des anciens actuels disparue, qui reprendra le flambeau, dispensera cette connaissance ? Le petit enseignant métropolitain venu sur le fleuve passer quelques années de tropicalisation ?
L'école des blancs, c'est bien beau, mais elle déculture en coupant le lien de l'individu avec son milieu naturel.
Avoir des ancêtres pêcheurs d'aïmaras et être désormais réduit à acheter des poissons congelés, carrés avec les yeux dans un coin, où est le progrès ?

6.Posté par mawina piking le 01/07/2009 14:39
prudence a tous et consommer avec moderation.

7.Posté par guyanecho.com le 03/07/2009 21:23
Oui et assurez-vous de son origine. N'achetez qu'à des gens de confiance dont vous êtes certains des bonnes connaissances botaniques.

8.Posté par Jef le 04/07/2009 10:29
Eric, pourquoi le film s'arrête quand tu en bois ;-)

9.Posté par Eric le 06/07/2009 00:48

10.Posté par guyanecho.com le 09/07/2009 17:38
Et c'est quand qu'on saisit le coca machin, le boules raides et autres boissons gazeuses hypersucrées, véritables tueurs en série ?
La bita à côté, c'est de la rigolade !

11.Posté par ayoko maxx le 11/07/2009 11:06
domage pour c'elle ou ce lui qui a eu c'ette idé de uoff grace a lui notre fameux bita sera PRISE EN COMPTE come le poison du siecle,jen sai pa bocou mais je me rappelle a lage de 12ans quand j'avait mal au ventre ma dorone me proposait un peti coup de bita histoire de calmer les douleurs au ventre,mais des fois quand je voulait on avoir je faisait sens blanc teknic de malade mais bn bref pour elle s'étai juste une remaide mai nn pour me rendre alcolique ni pour m'intoxiqué. Au jour ou nous sommes je vous dit prudence et vgilance vaux mieux possédé le cervau que la cervelle.

12.Posté par maxx le 11/07/2009 11:10
REST INN PEACE A TT CEUX QUI ON éTé TOUCHé

13.Posté par un ex-consommateur le 04/08/2009 07:21
a t'on retrouver le ou les coupables ?

14.Posté par tania associe le 15/08/2009 19:50
cette personne ne mérite pas de vivre,parce qu'il y a en tout 8 personne de ma famille qui ont été toucher







Facebook

Les annonces

Vente (119)

Divers (17)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube