Saint-Laurent du Maroni

La 'Gabrielle' en arrêt prolongé.

A l’origine indisponible pendant trois semaines, le bac « la Gabrielle » a souffert de graves avaries lors de son voyage vers Cayenne. Environ cinq semaines et 100 000 euros supplémentaires seront nécessaires pour les réparations.


Le bac
Le bac
Alors que l’annonce avait été faite de l’arrêt temporaire des rotations entre Saint-Laurent du Maroni et le Surinam jusqu’au 25 mars, le temps d’une révision approfondie du bac, les usagers habituels devront encore faire preuve de patience avant de pouvoir traverser le fleuve avec leurs véhicules. Après son transfert calamiteux par une mer démontée vers le port du Larivot où devait s’effectuer la révision, la Gabrielle est en effet arrivée dans un état qui nécessitera bien plus que le temps prévu initialement et également bien plus d’argent, 100 000 euros pour être précis. La DDE (direction Départementale de l’Equipement) assure qu’elle fait le maximum afin que la bonne vieille Gabrielle reprenne au plus vite ses rotations.

23 Mars 2004 - écrit par Rédaction


              






Facebook

Les annonces

Vente (119)

Divers (17)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube