Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

La Guyane : bascule à droite après 18 ans de gauche

La Guyane a basculé dimanche à droite avec la victoire du divers gauche Rodolphe Alexandre, maire de Cayenne, dont la liste investie par l’UMP a obtenu 56,11% des voix, contre 43,89% pour celle de la députée DVG Christiane Taubira.


Graphique ©  France-Guyane
Graphique © France-Guyane
Rodolphe Alexandre, qualifié de «socialiste sarkozyste» par le ministre de l’Intérieur et de l’Outre-mer Brice Hortefeux, avait fait la bonne «pioche» en janvier lors des referendums statutaires, où à la différence des autres grands élus de Guyane, il avait dit non à une autonomie accrue puis oui à une collectivité unique.

Arrivé largement en tête au premier tour, avec plus 40% des suffrages, il avait distancé de plus de 17 points la liste de Christine Taubira (23,02%).

La gauche s’était présentée en ordre dispersé dans cette région gérée pendant dix-huit ans par Antoine Karam (PSG), qui ne se représentait pas. La fusion de la liste de Taubira avec trois listes de gauche ou écologistes, dont celle de l’autre députée DVG Chantal Berthelot, n’a pas permis à l’ancienne candidate à la présidentielle de refaire son retard. Pas plus que le soutien appuyé apporté par la première secrétaire du PS Martine Aubry et la secrétaire nationale des Verts Cécile Duflot.

La liste d’«ouverture» de Rodolphe Alexandre, qui souligne qu’il est un «homme de gauche», a obtenu 21 sièges, contre 10 à celle de Taubira. On y trouve des DVG, des DVD, des UMP et des «divers», décidés selon lui à travailler à «un projet de société soudé».

Le taux d’abstention a atteint 49,3%, soit six points de moins qu’au premier tour de scrutin.

«C’est véritablement un signe majeur pour que la Guyane aille vers l’avant, vers l’innovation. C’est la démocratie qui a triomphé», a déclaré Alexandre. «Aujourd’hui, les Guyanais ont dit non à la pensée unique. Les Guyanais ont signifié qu’il ne veulent plus de fractures, plus de divisions stériles. C’est la société civile qui a dit non aux appareils politiques», a-t-il ajouté. Selon lui, «toute la Guyane va se retrouver à travers un dialogue avec le gouvernement». Alexandre a précisé qu’il resterait au conseil municipal de Cayenne comme premier adjoint au maire.

De son côté, Taubira a estimé que la liste Alexandre avait pratiqué un «jeu communautariste» qui «a donné des résultats graves et dangereux pour la société». Elle a ajouté à l’égard de son adversaire: «Nous avons un idéal: nous ne changeons pas de valeurs ni d’appartenance politique chaque fois qu’il y un puissant qui claque des doigts».

La victoire de la liste Alexandre permet à l’UMP de l’emporter dans deux régions d’outre-mer sur quatre, en Guyane et à La Réunion, où la droite a également profité de la désunion de la gauche. La Guadeloupe, avec Victorin Lurel (PS), et la Martinique, où Serge Letchimy a battu Alfred Marie-Jeanne, restent à gauche.

La ministre de l’Outre-mer Marie-Luce Penchard a annoncé qu’elle se déplacerait en Guyane du 28 au 30 mars et réunirait les élus pour entamer la consultation préalable à l’élaboration du projet de loi sur la collectivité unique, qui sera mise en place au plus tôt dans deux ans.

22 Mars 2010 - écrit par (Source AFP)


              

Commentaires

1.Posté par DJIZZ le 22/03/2010 10:04
triste, les guyanais et surtout les ST-Laurentais ont préféré rester dans les mêmes politiques malpropres et avec des hommes et des femmes qui ne regarderont que pour leur ventre!
ils ont eu peur de l'Independance; mais l'Independance ne se gagne pas comme ça!
moi, je vais seulement dire qu'au lieu de choisir pour une fois des gens qui voulaient travailler vraiment pour leur région en faisant de la Guyane une terre fière de personnes debout, on a préféré un vendu qui de toutes les façons ne pourra rien faire que ce qu'on lui dira de faire. il n'a plus aucune liberté et tous ses co-listiers chefs d'entreprise bien placés seront la pour veiller à ce que tous les sous aillent dans leur poche;
nous allons voir revenir le projet de la grosse succursale minière afin de nous voler tout ce que nous avons comme or et autres minerais que contient notre pays.
pas de problème, on a voulu garder nos prérogatives, GUYANE 73 veut dire GUYANE NO MOVE!! vous inquiétez pas les copains, vous allez continuer à toucher vos alloc, vos RMI, toutes ces petites choses qui d'ailleurs n'auraient pas changé avec TAUBIRA mais on aurait vu plus de revenus et donc du travail vrai et durable, non pas les petits contrats auprès de MR le Maire, on aurait vu des investissements intelligents et des fonds européens correctement utilisés, on aurait de la COMPETENCE! ca nous aurait changé!!!!!
mais le peuple a choisi!! comme on a choisi en 2004 le PRESIDENT ACTUEL et qui travaille pour tous les français surtout les français qui ont de l'argent!
de toute façon, à SLM point de problèmes, PAPA LEON est revenu!!! et il est même croyant et repenti maintenant. tout ira bien!! d'ailleurs
, il est même applaudi à l'église!





Les annonces

Vente (119)

Divers (17)

Immobilier (55)



Partager ce site
Suivez-nous