Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

La crèche de Saint-Laurent veut s’agrandir pour mieux accueillir nos bout’chous

Seule structure d’accueil des petits dans notre commune, la crèche ne peut répondre à toutes les demandes. C’est pour cette raison que ses responsables font leur possible pour augmenter sa capacité tout en préservant la qualité de vie des tout-petits.


Ils sont très mignons à attendre la fin<br>de la journée
Ils sont très mignons à attendre la fin
de la journée
Crée en 1992 à l’initiative de quelques parents, la crèche de St-Laurent peut accueillir aujourd’hui trente-cinq enfants de trois mois à six ans. Pour une ville comme Saint-Laurent, ce chiffre est nettement insuffisant, et trouver une solution de garde pour son enfant est souvent un véritable parcours du combattant lorsque l’on a pas pu obtenir une place à la crèche." Nous avons une liste très longue mais la structure ne peut pas prendre en charge un plus grand nombre d’enfants. Donc nous attendons des moyens pour nous agrandir afin de répondre aux besoins de la population," explique Élisabeth Warner, la directrice par intérim. Il est vrai que l’équipe de onze personnes, avec la puéricultrice, entièrement dévouées au bien-être des enfants, ont déjà fort à faire dans un cadre qui n’est pas toujours très approprié à la vie des petits." Les enfants ont besoin de sortir parfois, mais le problème, c’est qu’il n'y a pas de préau. Il fait trop chaud et quand il pleut, ce n’est pas non plus évident. De plus, le bâtiment étant situé à proximité de la place du marché, les enfants subissent l’agitation des jours de marché le mercredi et le samedi" .

Dès 3 mois, la crèche <br>de Saint-Laurent accueille les enfants
Dès 3 mois, la crèche
de Saint-Laurent accueille les enfants
Mais malgré ces petits désagrément, l’équipe fait de son mieux pour assurer aux bout’chous des conditions de vie optimales et ne plaisante pas avec les règles de sécurité et d’hygiène. " Nous avons un diététicien qui vérifie la nourriture, et les services vétérinaires contrôlent l'ensemble du matériel et des produits alimentaires. Il faut de l'exigence sur la qualité de ce que mangent les enfants ", assure la directrice. La présidente, Arielle Bertrand se veut rassurante et encourage les parents à confier leurs enfants à la crèche plutôt qu’à des personnes non compétentes. " Honnêtement, la crèche est un lieu d'accueil où on peut laisser son enfant sans crainte. Le personnel est qualifié pour répondre aux besoins de l'enfant, tandis qu’un enfant laissé sans une bonne surveillance peut attrapper n'importe quelle maladie. Il existe plusieurs possibilités, selon la situation des parents. La Caf prend en charge les frais de garde, cela dépend des revenus." Il est certain que le développement d’une telle structure ne pourrait qu’être un bien pour la ville, afin que tous nos petits trésors vivent leurs premières années dans un environnement propice à leur bon développement.

Demeurant la seule crèche de Saint-Laurent,<br>les places sont limitées
Demeurant la seule crèche de Saint-Laurent,
les places sont limitées
23 Février 2004 - écrit par Rédaction


              




Les annonces

Vente (76)

Divers (14)

Immobilier (38)



Partager ce site
Suivez-nous