Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

La fête de la Charbonnière se prépare


La fête de la Charbonnière se prépare
Le grand rendez-vous annuel de la Charbonnière se tiendra ce week-end, du vendredi 21 au dimanche 23 octobre et l’ASC JAC (Association Sportive et Culturelle des Jeunes Actifs de la Charbonnière) entend lui donner la même ampleur que les années précédentes. Alors que la fête a lieu d’habitude aux environs du 10 octobre, cette année quelques problèmes d’organisation ont poussé la jeune association à la retarder de quelques jours. Elle reste cependant une commémoration de l’abolition de l’esclavage au Suriname et Pascal SELE, le président de l’association, insiste sur le désir de l’ASC JAC de remplir le devoir de transmission de l’histoire aux plus jeunes.

image d'archive
image d'archive
« L’idée de départ de la manifestation est la volonté de mémoire, de transmission des anciens vers les jeunes. Il fallait trouver un moyen d’expliquer comment les choses se sont passées, parce que les jeunes apprennent les différentes guerres et les autres évènements de l’histoire mondiale, mais ils grandissent sans connaître leur propre histoire. Les gens ont tendance à croire que la fête de la Charbonnière, c’est la fête pour faire la fête, de la musique pour de la musique, mais à la base, ce n’est pas du tout l’idée» , explique-t-il. A travers les diverses manifestations culturelles prévues au programme de la fête, dont la cérémonie rituelle du Doo Odou qui se déroule sur le fleuve et la prestation de conteurs venus du Suriname, les plus jeunes seront donc plongés dans leur culture et pourront revivre l’histoire de la fuite des esclaves des plantations de l’ancienne colonie hollandaise.

Le départ des festivités sera donné vendredi après-midi avec une cérémonie traditionnelle d'ouverture, et la fête se poursuivra pendant tout le week-end avec un accent mis tout particulièrement sur les musiques et les danses traditionnelles. Le point culminant sera bien sur la soirée de samedi qui sera animée par le groupe FINAL STEP du Suriname. Le seul point encore en suspens est l’élection de la Miss Charbonnière qui, faute de sponsors, ne sera peut-être pas organisée cette année. Les membres actifs de l’association y travaillent cependant et espèrent tout de même que samedi soir, la plus belle fille de la Charbonnière sera élue.

Image d'archive
Image d'archive
18 Octobre 2005 - écrit par C.C


              

Commentaires

1.Posté par seeman le 18/10/2005 13:14
Faisant parti de SLM je suis très content de lire ces quelques mots que vous consacrer sur la ville de SLM.
Y'a pas photo je vis en France depuis 5 ans et c'est tout récemment que que j'ai pu recevoir votre article et cela me touche beaucoup de savoir ce qui se passe chez moi a l'heure actuelle, c'est géniale continuez comme ça.
En tout cas ça me fou tout de même la rage le fait que je ne peux pas faire parti de cette fête mais j'éspère trouver les moyens pour revenir vous rendre visite très bientôt sur ce que le seigneur vous gardes tous en bonne santé cordialement SEEMAN

2.Posté par Alida le 18/10/2005 14:05
Je pense que ce site web est bien .

3.Posté par Alontoesa Alida le 18/10/2005 16:35
je pense qu'ils faux plus de foto de la charbonnière et dela fete charbonnière .les condidates qui en praticiper les foto des et de miss charbonnière.

4.Posté par marcelle le 21/10/2005 22:25
Je croyais que la date de l'abolition officielle au Surinam était le 1 juillet ?
D'ailleurs j'ai eu l'occasion de m'y rendre et à cette date il y a des festivités commemoratives ?
Avez vous des eclaircicements quant à la date du 10 octobre

5.Posté par rey le 09/11/2005 10:00
C'est trop chaud Saint laurent .





Les annonces

Vente (117)

Divers (17)

Immobilier (55)



Partager ce site
Suivez-nous