Saint-Laurent du Maroni

La journée Mondiale du SIDA à Mana

Le personnel du Centre de Prévention et Vaccination de Mana a relancé jeudi 1er décembre certaines de ses actions, telle que celle menée à l’occasion de la journée mondiale du SIDA.


Un public attentif
Un public attentif
Le Centre a ouvert ses portes au public, un public qui somme toute a répondu présent à l’appel puisqu’ils étaient une cinquantaine de personnes à se rendre sur les lieux.
Le personnel à pied d’œuvre a pu ainsi informer et répondre aux nombreuses questions du public.
A cet effet, des courts métrages ont été diffusés, des brochures et des revues distribuées. A la remise des préservatifs, ces professionnels de la santé n’ont pas hésité à transmettre des messages de prévention.
Ils constatent pour leur part un fort pourcentage d’adolescents présents parmi le public jeune.
Aux côtés de ces professionnels, figure également la conseillère conjugale et familiale du CPV de Mana ; Raymonde LONG explique que son rôle ne se limite pas à l’écoute, à l’accompagnement et à la relation d’aide, il relève aussi de l’information et de l’animation liées à divers sujets ainsi qu’aux IST et à l’infection par le VIH.

Raymonde LONG, conseillère conjugale et familiale
Raymonde LONG, conseillère conjugale et familiale
E.L : Quel constat tires-tu de cette journée ?
Raymonde: « Fort est de constater le vif intérêt que manifestent ces adolescents pour le préservatif féminin, ce qui du reste a suscité des questionnaires ». Au cours de ces échanges, il en est qui ignorent l’existence de certaines IST notamment « l’herpès », d’autres se persuadent qu’utiliser plusieurs préservatifs lors d’un rapport sexuel suffit pour mieux se protéger ».

E.L : Comment réagis-tu à cela ?
Raymonde : « J’interviens pour apporter un complément d’information, rectifier ou clarifier des idées reçues auprès de ces personnes, c’est important, c’est un devoir et une responsabilité qui m’incombent. »

C’est avec aisance et un certain dynamisme que Raymonde œuvre auprès de ce public attentif.

E.L : Quel a été pour toi le temps fort de cette journée ?

Raymonde : « Le fait d’avoir employé des mots ou un discours qui se veulent percutants pour faire passer un message donne du sens à ma démarche, ce fut le cas aujourd’hui. Les personnes étaient intéressées par le sujet, il y a eu beaucoup d’inter-actions, j’ai eu le sentiment qu’elles prenaient conscience de la réalité de la situation. Je pense que cette stratégie utilisée peut favoriser une sensibilisation accrue et contribuer à l’évolution des mentalités. »

Dans l’ensemble le bilan est positif, le personnel a tiré de cette journée une satisfaction sans pareille. De bonnes perspectives de travail s’annoncent pour la prochaine édition.


La journée Mondiale du SIDA à Mana
6 Décembre 2005 - écrit par R. LONG


              

Commentaires

1.Posté par sonia de kourou le 08/12/2005 01:47
Bravo aux collègues du CPV de Mana! Raymonde tu te débrouilles super bien ! continue ton travail en équipe. Bisou d'une CCF de Kourou!







Facebook

Les annonces

Vente (119)

Divers (17)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube