Saint-Laurent du Maroni

La rentrée perturbée par le transport scolaire


La rentrée perturbée par le transport scolaire
Déjà aux premiers jours du retour en classe, Les lignes n'ont toujours pas été attribuées aux transporteurs. des nombreux élèves sont restés jusqu'à maintenant sans école. Plus de 1500 enfants dans la région de l'Ouest sans parler du fleuve qui subit le même sort avec les pirogues. Pour le moment les parents attendent impatiemment la mise en place des bus. En Guyane, plus de 50 % des élèves prennent les bus et les pirogues pour se rendre à l'école.

Ce mardi, jour de la rentrée scolaire, quelques élèves ont retrouvés leurs bang alors que d'autres ont attendu éternellement le bus. Cependant il semblerait que plus de 1500 enfants dans la région de l'Ouest n'ont pas pu se rendre à l'école. Par ailleurs le service du transport du conseil général n'aurait pas achevé l'attribution des lignes aux transporteurs, aussi les enfants qui prennent la pirogue ont subit le même sort. Cependant les parents attendent impatiemment le retour à l'école de leurs enfants ainsi que les enseignants se posent encore des questions. Toujours stationner aux garages, les transporteurs n'ont pas déplacés leurs bus car aucun marché n'est attribué. Déjà aux premiers jours de la rentrée l'école commence connaître des difficultés alors que l'année dernière les écoles Françaises avaient vécues des lourdes conséquences suite aux grèves continues des enseignants. En Guyane, plus de 50 % des élèves prennent les bus et les pirogues pour se rendre à l'école. Certains parents ont pris pour les premiers jours la tâche de transporter leurs enfants à l'école. "Normalement les premiers jours de la rentrée, j'emmène mes enfants en classe pour m'assurer qu'ils vont à l'école. Mais à partir de la semaine prochaine je ne pourrait plus, il faut que j'aille au travail. Je crois que tout va s'arranger les jours avenirs autrement cela va engendrer des problèmes conséquents. Car il faut justifier les absences sinon la Caf supprime les aides, donc on attend encore." explique Denis parents d'élèves qui habite sur la route de Mana. En effet le transport est important pour les élèves qui n'habitent pas dans la ville et dont les parents n'ont pas de moyens de transport. Après les écoles maternelles et primaires qui ont fait leur rentrée mardi, mercredi et jeudi c'est autour des grands, des collégiens jusqu'à lundi ou l'école doit reprendre normalement. Jusqu'à maintenant aucun billet de transport n'a encore été vendu par le conseil général. Parait-il qu'à partir de lundi prochain seulement les opérations de vente auront lieu au CAIT de Saint-Laurent. Espérant cette année que les élèves pourront travailler dans des bonnes conditions, sans grèves et d'autres éléments perturbateurs pour que le taux de réussite soit plus élevé. Par ailleurs des nombreuses écoles sont toujours en construction pour Novembre et des nombreux enfants sont en attente.
7 Septembre 2003 - écrit par Eric LEON


              






Facebook

Les annonces

Vente (119)

Divers (17)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube