Saint-Laurent du Maroni

Le CDDF, un dispositif mis en place depuis 2009 par la ville en direction des collégiens


Le CDDF, un dispositif mis en place depuis 2009 par la ville en direction des collégiens
Dans le cadre d’un article paru dans le France Guyane du 09 novembre intitulé « Parents dépassés : la ville s’en mêle », le CDDF mis en place par la ville de Cayenne il y a quelques semaines, est présenté comme « un dispositif d’aide à la parentalité qui existe déjà dans une trentaine de villes de l’Hexagone. France Guyane présente Cayenne comme la première municipalité domienne à se lancer dans une démarche».

Cette information est une contre vérité, et la collectivité de Saint-Laurent du Maroni souhaite vous informer de ce qu’il en est vraiment.

En 2009, le conseil municipal de la ville de Saint-Laurent du Maroni a délibéré pour la création de ce dispositif. Suite à cela, la chargée de mission CLSPD de la ville Géraldine Renaut-REQUENA a informé l’ensemble des partenaires qui composent cette instance, en leur demandant de nommer leurs représentants. Les instances n’ayant pas toutes répondu, il n’était pas possible de réunir officiellement cette instance.

Malgré tout, des courriers avaient été adressés aux établissements scolaires du second degré, pour leur faire part de l’existence de ce dispositif de lutte contre l’absentéisme scolaire et de soutien à la parentalité. Certains des collèges de la ville ont transmis des listes d’élèves concernés par le CDDF. Si le CDDF de St-Laurent du Maroni n’a pu traiter ces demandes, la collectivité par le biais de sa Police Municipale, et de sa chargée de mission CLSPD a activement participé, à un dispositif intitulé « Module de retour à l’école » au collège 4, avec l’aide de l’équipe éducative de cet établissement scolaire.

Dans le cadre de ce module la Police Municipale est allée à la rencontre des familles signalées afin qu’elles s’expliquent sur l’absentéisme de leurs enfants. Ce travail a permis à de nombreux jeunes de retrouver le chemin de l’école.

Le 26 janvier 2011, les partenaires ont entériné la création du CDDF en signant le Contrat Local de Sécurité (CLS) de St-Laurent, dans le cadre de l’objectif « soutien aux publics vulnérables » et de l’action « engager les pouvoirs du Maire, dans le soutien aux familles en difficulté».

Le 21 septembre 2012, un groupe de travail s’est réuni en présence du Président du Conseil Général, son équipe et Le Procureur de la République, pour travailler sur les modalités de mise en oeuvre de cette instance. La municipalité a travaillé sur la charte déontologique pour l’échange d’informations entre les partenaires. Elle a été envoyée fin octobre pour avis et amendements à ceux-ci, et devrait être validée en fin d’année.

Le Conseil Général, quant à lui a élaboré une fiche de signalement qui devrait permettre d’avoir toutes les informations concernant les familles en difficulté, et ainsi éviter les doublons dans le traitement des situations, déjà traitées par le Conseil Général.

La mise en place d’un tel dispositif nécessite l’adhésion et la collaboration de chacun des partenaires, et la collectivité a pris soin de mettre en oeuvre au mieux son dispositif, afin qu’il réponde non pas à une actualité mis en lumière par les médias, mais aux spécificités de notre territoire. Contrairement à d’autres collectivités, Saint-Laurent-du-Maroni n’a pas attendu d’être contrainte par la loi pour s’engager dans cette démarche.

Il faut savoir que le CDDF est facultatif pour les communes de moins de 50 000 habitants (ce qui est le cas de Saint-Laurent-du-Maroni), il est obligatoire pour celles qui comptent plus de 50 000 habitants (article 46 de la loi n° 2011-267 du 14 mars 2011 d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure).

cddf__familles_en_difficulte___2__1.pdf CDDF _familles en difficulté_ _2_-1.pdf  (35.93 Ko)

6 Décembre 2012 - écrit par M. F.


              






Facebook

Les annonces

Vente (119)

Divers (17)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube