Saint-Laurent du Maroni

Le COSMA conforte sa place de leader du championnat de basket en battant le Cygne 75-71


© Photo Philippe THOMAS
© Photo Philippe THOMAS
Une gestion intelligente des quarts temps, une équipe ambitieuse, et voilà le Cosma qui a démasqué le Cygne 75-71. Les Saint-Laurentais continuent à danser.

Les joueurs du Cosma qui avaient décidé samedi soir de rester dans la périphérie de Cayenne pour aller au bal paré masqué, ont su au bout de deux heures, avec qui ils ont dansé. La tenue verte et blanche, du Cygne n'avait pas beaucoup de plumes dans son costume de prétendant au titre. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que depuis le début de la saison, le Cosma fait danser le Cygne. Pour l'un des chocs de la journée, il est une évidence, le Cosma confirme qu'il est bien le leader du championnat. Il a parfaitement géré la rencontre, endormissant un Cygne penaud et maladroit dans tous les secteurs. Seize lancers francs manqués, et par ses meilleurs cadres comme Carélus Colby. Les Saint-Laurentais ont maîtrisé la rencontre 21-21 au premier quart temps, puis en prenant 5 points d'avance au second 40-35.

UNE CONNAISSANCE DE L'ADVERSAIRE

Si techniquement et collectivement, le Cosma se montra meilleur, il a surtout démontré qu'il avait une parfaite connaissance des lacunes cayennaises. Le troisième mauvais quart temps récurrent du Cygne depuis des saisons. Ces dix minutes où il est souvent absent, incapable de maintenir son cap. Le Cygne une nouvelle fois a souffert de ce mal qui lui ronge les ailes. Des ailes qui seront brisées avec l'accélération du Cosma qui comptera 16 points d'avance 63-47. Groggy, le Cygne est assommé par le tempo de son adversaire qui affiche une certaine sérénité et n'a plus de complexe. Popoe est intenable en pénétration, et Rogier efficace aux déposés. Le Cygne est en manque de condition tant physique que technique a tenté de reprendre la main en fin de partie, en exerçant une presse haute, mais il à contre temps. et incapable de suivre la musique orchestrée de main de maître par Ghislain Daniel. La fin de la rencontre fut plus intense car le score était serré 71-67 à une minute de la fin. Daniel avec deux lancers francs, va enlever les dernières illusions du Cygne qui est bien loin de son meilleur niveau. Surtout, ses cadres ont affiché une fatigue que la période du carnaval explique peut-être. Quant au Cosma, c'est l'équipe la plus demandée ces dernières soirées. Y ka piké schouit

- ILS ONT DIT
Ken Sainte-Luce, entraîneur du Cosma : Aller au bout du chemin
Le Cosma aura 20 ans et on nous a demandé quelque chose de différent. Nous espérons aller au bout du chemin. Nous essayons et l'effectif est toujours motivé. Cela fait toujours du bien quand on gagne.


Julien Bonnot, entraîneur du Cygne : Des faillites individuelles
Nous ne sommes pas prêts physiquement, il faut l'avouer, il y a de grosses faillites individuelles aussi. Mon capitaine, les anciens. C'est normal ils s'entraînent moins. il faudra se remettre au travail. Le Cosma est une équipe vive, mais je commence à croire que mes joueurs ne sont pas intéressés par la saison régulière
31 Janvier 2012 - écrit par


              







Facebook

Les annonces

Vente (119)

Divers (17)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube