Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Le CRPMEM et WWF encourage les pêcheurs artisanaux à continuer leurs efforts de relaché des tortues marines.


Le CRPMEM et WWF encourage les pêcheurs artisanaux à continuer leurs efforts de relaché des tortues marines.
Au niveau international, les captures accidentelles de tortues marines sont considérées comme l’une des principales menaces pesant sur la survie de ces espèces classées comme menacées. Dans le contexte de la Guyane, où les tortues marines trouvent parmi les plus grands sites de ponte au monde, un premier suivi de ces interactions a été mis en place en 2008, fruit d’une nouvelle collaboration entre le CRPMEM Guyane et le WWF, autour de la pêche côtière basée à Cayenne.
Un important effort de sensibilisation aux bonnes techniques de relâché des tortues marines avait été réalisé. Un concours avait été lancé, invitant les pêcheurs artisanaux à photographier les relâchers réalisés à bord.

En ce début du mois de février, correspondant aux arrivées des premières tortues vertes dans la région, le CRPMEM et le WWF diffusent les trois photos primées lors du concours. 2008 :

  • tortue verte en phase de réanimation avant le relâché, selon le protocole recommandé (Capitaine Ceasar, armement Florus)

  • tortue olivâtre en cours de relâché après réanimation
    (Capitaine Manuel, Armement Abchée)

  • découpe du filet pour permettre le départ d’une tortue luth
    (Capitaine Brasil, Armement Florus).

Chaque capitaine s’est vu remettre un exemplaire du livre « tortues marines de Guyane ».

Sur la base de cette collaboration innovante, le CRPMEM et le WWF invitent les artisans pêcheurs de Guyane, et de l’Outre Mer, à continuer à jouer une part active à la préservation de ces espèces menacées et protégées, devenues icônes de la biodiversité.

Tourtue réanimée
Tourtue réanimée
6 Février 2009 - écrit par Le CRPMEM et WWF


              




Les annonces

Vente (70)

Divers (14)

Immobilier (40)



Partager ce site
Suivez-nous