Saint-Laurent du Maroni

Le Rotary Club en croisade contre le virus HTLV1 dans l’ouest guyanais.


Echange de fanions avec M. Dustan BARROW
Echange de fanions avec M. Dustan BARROW
Les membres du Rotary Club de St-Laurent se sont réunis jeudi dernier au restaurant Le Manococo, en présence d’un illustre invité, M. Dustan BARROW, Gouverneur du district 7030, qui achevait dans la sous-préfecture sa visite de tous les clubs du département, après un voyage de 4 semaines dans le District. Etaient également invités, le Dr KARL, responsable du service gynécologie-obstétrique du CHOG Franck Joly et deux représentantes des Laboratoires MILUPA. L’un des points à l’ordre du jour de cette rencontre était en effet le rappel de l’action menée par le Rotary de Guyane pour l’éradication du virus HTLV1 dans le département. La transmission mère-enfant par la voie de l’allaitement étant la plus fréquente, les rotaryens travaillent à y remédier, en partenariat avec les structures de santé et les laboratoires Milupa qui fournissent le lait maternisé qui est distribué aux mères des communes du fleuve, l’un des foyers de la maladie les plus importants du monde. Dans un exposé, le Dr KARL a rappelé en quoi consistait la maladie puis a dressé un état des lieux de l’ouest guyanais en matière de lutte contre le HTLV1. Il a salué l’action menée par le Rotary et Milupa, présentant comme une perspective tout à fait réaliste l’éradication complète de la maladie, à l’image du Japon qui a su, au moyen d’une campagne soutenue, la faire disparaître totalement de son territoire en l’espace de deux ans.

Cooptation de M. Vincent DAI
Cooptation de M. Vincent DAI
Dustan BARROW, originaire du Guyana et Gouverneur du District 7030, qui regroupe 14 pays des Caraïbes et d’Amérique du Sud, et près de 65 clubs service, a ensuite prononcé un discours où il a rappelé les missions du Rotary International dont l’une des plus belles victoires a été l’éradication de la polyo contre laquelle elle a lutté pendant plusieurs années.
Au niveau du District, l’un de ses chevaux de bataille est la lutte contre la discrimination dont sont victimes les malades du SIDA dans les Caraïbes, obligés le plus souvent de quitter leur pays pour aller se faire dépister et soigner dans un département français, par peur de la rumeur et du rejet.
Pour terminer, il a insisté sur la nécessité de s’agrandir et d’attirer de nouveaux membres afin de pouvoir mener encore plus d’actions dans le monde entier et respecter la devise de l’organisation qui est « Servir d’abord ».
En la matière, le Rotary Club de St-Laurent a montré son dynamisme en procédant aux cooptations (entrée de nouveaux membres) de Mme Sophie CHARLES et M. Vincent DAI, et en acceuillant M. Gérard LOISEAU, déjà rotaryen dans le passé. La réunion s’est achevée par un repas très convivial rassemblant les rotaryens saint-laurentains et leurs invités.

Le Rotary Club en croisade contre le virus HTLV1 dans l’ouest guyanais.
8 Novembre 2005 - écrit par C.C


              

Commentaires

1.Posté par bellil le 18/11/2005 03:52
je pense aderer bientot et j'y crois en votre action je m'installe tout doucement dans la

2.Posté par bellil le 18/11/2005 03:53
je pense aderer bientot
j'y crois en votre action
je m'installe tout doucement dans la commune
ça demande un peu de temps

3.Posté par francisco rivera le 18/12/2005 02:52
Merci pour son temps, mon nom est crique de Francisco de Quito - l'Equateur, la raison de ma lettre est parce qu'il y a des années ils ont diagnostiqué HTLV1. à moi un virus avec des symptômes de la paralysie d'espastica. Dans mon pays peu ou quelque chose on le connaît, dans mon cas c'était qu'ils ont placé le sang infecté et il était plus mauvais pour moi diagnostiquent pas sabian qui on était, parce que dans les hôpitaux le sang infecté de n'importe quel type de virus peut être, mais être aucun la commande due. Il a voulu savoir avec qui le podria à entrer en contact à moi est docteur ou laboratoire pour savoir si elles estan étudiant ce virus et si le traitement est algun. Mille mercis s'il sait d'information

4.Posté par Didier le 20/11/2006 20:55
Bonjour,
J'aimerai avoir des renseignements sur cette maladie (HTLV1), Les différents traitement possible en Guyane ou en France métropolitaine. En effet j'ai un proche qui est touché par cette maladie. SVP Contactez moi a cette adresse fabien_0605@msn.com.
Merci d'avance.







Facebook

Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (53)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube