Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Le marché aux poissons cible des vétérinaires


Samedi, une vingtaine de gendarmes, des policiers municipaux, des fonctionnaires de la Police aux frontières, des douanes, de l'inspection du travail, ainsi que deux personnes des services vétérinaires (DAAF) ont investi le marché aux poissons de Saint-Laurent du Maroni situé dans le Village chinois. Ce sont au total 42 personnes qui ont participé à l'opération de contrôle interministérielle qui visait le travail dissimulé, l'importation de marchandises, ainsi que le contrôle de l'hygiène.

À l'initiative des contrôles, le commandant Thomas Pardieu, patron de la compagnie de gendarmes de l'Ouest guyanais : « Nous avons détruit entre 200 et 250 kg de poissons qui ne respectaient la température légale. L'Union européenne a établi au début des années 2000 une approche dite « de la ferme à la table » , basée sur l'analyse des risques et la traçabilité, pour garantir la sécurité des aliments. Il s'agit, à travers ces opérations de contrôle, de vérifier que des règles d'hygiène strictes sont respectées, de faire respecter la réglementation des prix et de lutter contre la fraude qui est un fléau qui touche l'économie nationale et plus particulièrement celle de Saint-Laurent. »

Lors de l'opération, deux personnes ont fait l'objet d'une procédure pour exécution d'un travail dissimulé. Huit réfrigérateurs ont été saisis avec leur marchandise pour destruction. Les services vétérinaires ont saisi des marchandises présentant un risque pour la santé des consommateurs. Ils ont aussi adressé des recommandations et des avertissements. Deux personnes étrangères en situation irrégulière ont été interpellées par la Police aux frontières.

11 Mars 2015 - écrit par Bernard DORDONNE (France-Guyane)


              





Les annonces

Vente (98)

Divers (51)

Immobilier (46)



Partager ce site
Suivez-nous