Saint-Laurent du Maroni

Le nouveau mode de contraception

Pour celles qui oublient fréquemment de respecter la prise journalière de la pilule ou qui souffrent d’effets secondaires, cette nouvelle méthode de contraception devrait leur convenir. Il s’agit d’un anneau vaginal, dénommé NuvaRing, à insérer une fois par mois. Il est en vente dès à présent en pharmacie.


Le nouveau mode de contraception
La moitié des femmes oublient au moins une prise de pilule par mois. A côté de cette contrainte quotidienne, plus d’une sur cinq éprouve des effets secondaires sous pilule. Sans oublier le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG), qui s’élève à 200.000 par en France, dont 20.000 sont directement attribuées à l’oubli de pilule. Finalement, le constat n’est pas très encourageant et toutes recherches visant à améliorer cette situation sont bien accueillies.

Dans ce domaine, NuvaRing, des labotratoires Organon, apporte une nouveauté intéressante. Il s’agit d’un nouveau mode de contraception se présentant sous la forme d’un anneau vaginal. Il s’insère une fois par mois, lequel reste en place durant trois semaines, puis s’enlève pendant une semaine, période durant laquelle les règles vont se manifester. Cet anneau, souple et transparent, mesure 54 millimètres et diffuse en continu de très faibles doses d’hormones nécessaires à la contraception. L’insertion est aussi facile que celle d’un tampon, sans douleur, ni plus de désagrément, comme le démontre une étude réalisée en Europe et en Amérique du Nord sur plus de 2.300 femmes qui ont trouvé ce procédé facile d’utilisation à plus de 96%, et qui se sont déclarées très satisfaites après 13 cycles d’utilisation.

Côté efficacité, celle-ci est comparable à la pilule classique, avec l’avantage d’employer des doses plus faibles d’hormones, d’où la plus faible incidence des effets secondaires hormonodépendants, notamment les céphalées, la tension de la poitrine et l’acné. La tolérance est donc bonne et il n’existe aucun effet sur la prise de poids. Les risques d’infection vaginale ne sont pas plus élevés que dans la population générale et leurs traitements sont compatibles avec le port de NuvaRing. Aucune incidence avec les frottis n’a été relevée. Les rapports sexuels n’en sont pas perturbés. Il est compatible avec le port de préservatifs et l’utilisation de tampons (cohabitation qui ne se produit qu’une fois lors de la pose). Et enfin, globalement, toutes les contre-indications sont les mêmes que celles de la pilule classique.

A savoir :
NuvaRing n’est pas remboursé par la sécurité sociale. Son prix conseillé est de 15 euros la boîte d’un anneau ou 45 euros la boîte de trois.

Source : http://www.e-sante.fr/francais/article.asp?idarticle=7424&idrubrique=173
7 Mai 2004


              






Facebook

Les annonces

Vente (76)

Divers (14)

Immobilier (38)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube