Saint-Laurent du Maroni

Lentilles de contact : contrefaçons en circulation

Suite à des signalements d’inconfort ou de corrections inadaptées par des porteurs de lentilles de contact, des contrefaçons de lentilles mensuelles PROCLEAR® et SUREVUE® ont été identifiées en France. Celles-ci n’étant pas stériles, elles pourraient présenter un risque infectieux sérieux pour le porteur.


Lentilles de contact : contrefaçons en circulation
Ces contrefaçons de lentilles de contact PROCLEAR® de CooperVision et SUREVUE® de Johnson&Johnson Vision Care, n’ont pas les mêmes caractéristiques que les lentilles authentiques, ne sont pas stériles et sont présentées dans une copie de leur ancien emballage. Autrement dit, ce phénomène ne concerne pas les lentilles présentées dans leur nouvel emballage. En plus d’un risque de mauvaise correction et d’inconfort, ces contrefaçons non stériles sont potentiellement infectieuses. Heureusement, à ce jour, aucun cas d’infection n’a été signalé.

Afin d’éviter cette éventualité, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) propose aux personnes concernées de consulter les instructions fournies par les deux sociétés productrices des lentilles authentiques, lesquelles indiquent notamment comment identifier les lentilles contrefaites.

Lentilles PROCLEAR®

Examinez les boîtes d’emballage. Si elles mesurent 12,5cm et non 11cm, rapportez ces boîtes et leurs contenus à l’endroit où vous les avez achetées. Votre opticien vous les échangera gratuitement contre des lentilles authentiques.

Lentilles SUREVUE®

Là encore, il s’agit d’une copie de l’ancienne boîte, dont la production a cessé fin 2003. Les emballages contrefaits ne mentionnent pas en bas la lettre « D », ni le pictogramme « sablier » sur le côté où est mentionné la puissance de la lentille. Si vous possédez une contrefaçon, rapportez ces boîtes et leurs contenus à l’endroit où vous les avez achetées. Votre opticien vous les échangera gratuitement contre des lentilles authentiques.

Et enfin, quelle que soit la marque de vos lentilles, si vous constatez une gêne ou une intolérance lors du port des lentilles, consultez votre ophtalmologiste.

Source : http://www.e-sante.fr/francais/article.asp?idarticle=7293&idrubrique=208
Pour tout renseignement complémentaire : http://www.coopervision-hydron.com
21 Mars 2004


              







Facebook

Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (55)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube