Saint-Laurent du Maroni

Léon BERTRAND, se réjouit du désaveu unanime des propos racistes de Georges FRECHE .

Comme l’immense majorité de nos concitoyens Léon BERTRAND a toujours considéré que la sélection en équipe de France de football devait se fonder sur le seul talent des joueurs.


Léon BERTRAND, se réjouit du désaveu unanime des propos racistes de Georges FRECHE .
"Monsieur FRECHE, par ses propos clairement racistes, cherche non seulement à stigmatiser des hommes, des citoyens français, à travers leur origine mais aussi à créer une rancœur chez tous ceux qui n’auront pas eu la chance d’être sélectionnés.

Ce type de pratique, dangereuse pour notre République, ne doit ni être tolérée ni diabolisée mais doit simplement être jugée conformément à la loi.

Je me réjouis que les propos de Monsieur FRECHE aient fait l’objet d’un désaveu quasi unanime, même s’il convient de s’interroger sur l’absence de sanction immédiate, par le Parti Socialiste, des propos tenus, qui s’inscrivent pourtant dans un total déni des valeurs de la République."

Léon BERTRAND, se réjouit du désaveu unanime des propos racistes de Georges FRECHE .
Football: Malouda juge "irresponsable" les propos de Georges Frêche

PARIS (AP) -
L'international guyanais de l'Olympique Lyonnais a déclaré vendredi sur la radio RTL qu'il ne pouvait pas "accepter" les propos du président socialiste de la région Languedoc-Roussillon.
Mardi, Georges Frêche a tenu les propos suivants au sujet de l'équipe de France de football lors de la séance du conseil de Montpellier Agglomération: "Dans cette équipe, il y a neuf blacks sur onze. La normalité serait qu'il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais, là, s'il y en a autant, c'est parce que les blancs sont nuls. J'ai honte pour ce pays. Bientôt, il y aura onze blacks."
Ces propos ont soulevé un tollé dans la classe politique et son exclusion du PS est désormais envisagée.
"C'est irresponsable de parler comme ça à notre époque", a déclaré Malouda. "J'ai entendu qu'il ne regrettait pas ses propos. Il a réfléchi à ce qu'il disait. C'est un récidiviste. la première fois ça va, la deuxième fois c'est le fond de sa pensée."
Depuis le 28 février, l'ancien maire de Montpellier est suspendu pour deux ans de ses délégations internes au PS pour les propos qu'il a tenus contre les harkis, qu'il a qualifiés de "sous-hommes".
"Je fais partie de l'équipe de France, je ne peux pas accepter ça", a poursuivi Malouda. "Je me reconnais dans l'équipe de France, tant pis pour lui s'il se reconnaît pas." AP
21 Novembre 2006


              

Commentaires

1.Posté par An Nou Allé ! le 23/11/2006 19:00
Georges Frêche, raciste ! Marlène Lanoix, Raymond Occolier, homophobes !
Ségolène Royal doit les désavouer, le PS doit les sanctionner

Rivière-Salée, le vendredi 17 novembre 2006
Communiqué n°ANA2006/43

Hier soir jeudi 16 novembre, avec les autres associations membres du CRAN (Conseil représentatif des associations noires de France), An Nou Allé manifestait devant le siège du Parti socialiste à Paris, rue de Solférino.

Après les déclarations hallucinantes (hallucinées ?) du président socialiste du conseil régional du Languedoc-Roussillon, qui venait d'exprimer sa «honte» et sa «peine» de voir «neuf Blacks sur onze» dans l'équipe de France de football, le CRAN et An Nou Allé ont exigé que le Parti socialiste sanctionne définitivement les emprunts répétés de Georges Frêche à la rhétorique national(-social)iste.

Pendant une heure et demie, entre 21h30 et 23h, le président et le secrétaire général du CRAN, Patrick Lozès et Édouard Nduwa, le secrétaire général d'An Nou Allé, David Auerbach Chiffrin, et d'autres militants du CRAN ont scandé «Georges Frêche, raciste, le PS doit l'exclure !» au passage des personnalités socialistes accourues devant les caméras commenter la désignation de Ségolène Royal. Ainsi interpellés, Bruno Leroux, Jean-Christophe Cambadélis ou Jean-Louis Bianco se sont réfugiés au mieux dans de vagues condamnations de principe, au pire dans le silence, refusant systématiquement de se prononcer pour une exclusion définitive de Georges Frêche.

Leur gêne était-elle due au soutien apporté par Georges Frêche à Ségolène Royal ? An Nou Allé interpelle la désormais candidate socialiste à l'élection présidentielle et exige qu'elle désavoue l'ancien maire de Montpellier. An Nou Allé demande également à la candidate de désavouer Marlène Lanoix et Raymond Occolier, première secrétaire fédérale du PS en Martinique et maire socialiste du Vauclin, qui se signalent depuis plus de deux ans par leurs propos homophobes.*

An Nou Allé exige du Parti socialiste qu'il sanctionne sans tergiverser davantage des individus qui, après avoir traité des Harkis de «sous-hommes», parlé de «honte» au sujet des Noirs de France ou renvoyé les personnes lesbiennes, gaies, bi & trans au statut «d'abomination» ou de menace pour la survie de «l'espèce humaine», sont devenues des tâches vivantes à l'honneur de la République.





Pour AN NOU ALLÉ ! CGL Antilles-Guyane & Outre-Mer |
Association des NoirEs LGBT & de leurs amiEs en France,
le Secrétaire général,
David Auerbach Chiffrin
+33 (0)612 951 621
contact@annoualle.org

* Voir 14 novembre 2006 - «Victorin Lurel, secrétaire national du PS à l'Outre-Mer, prend des engagements précis en vue de lutter contre l'homophobie aux côtés d'An Nou Allé, Gay-Union et Homo-Sphère» - Communiqué de presse n°ANA2006/42 (B)
http://www.annoualle.org/2006/20061114-00.html

Réagissez sur notre forum

© AN NOU ALLÉ ! CGL Antilles-Guyane & Outre-Mer | Association des NoirEs lesbiennes, gais, bi & trans en France
Fondée le 27 juin 2004, Journal officiel du 22 janvier 2005
Membre fondatrice du CRAN (Conseil représentatif des associations noires en France)
Membre de la Fédération française des Centres LGBT (ex-Inter-CGL)
Membre fondatrice du RAVAD (Réseau d'assistance aux victimes d'agressions et de discriminations)
Membre de l'ILGA (International Lesbian & Gay Association)
L'antenne Paris-Île-de-France d'An Nou Allé est membre du Conseil d'orientation de l'Inter-LGBT
Président fondateur : Louis-Georges Tin, fondateur de la Journée mondiale de lutte contre l'homophobie
http://www.annoualle.org - contact@annoualle.org
Pour recevoir ou consulter nos informations, cliquez ici
Agenda

2.Posté par samkoukai973 le 05/12/2006 04:47
Le visage des Fachos et des racistes, ils sont enlevés leurs cagoules...[ Et il a dit que 80% des Français pensent comme lui].. Et les 20% sont les citoyens de 2 seconde zone. Mais il ne faut pas oublié que les parties politiques en leur extréme droite et gauche. Ce gourvernement ne va pas dissoudre le FN, ils sont là pour jouer avec des citoyens français blancs.Au moins il a dit mais SARKO racle les fonts tirroire du FN... PAROLES DE LA MARSEILLAISE

RETOUR



REFRAIN



Aux armes, citoyens !

Formez vos bataillons !

Marchons, marchons !

Qu'un sang impur...

Abreuve nos sillons !





COUPLETS



I

Allons ! Enfants de la Patrie !

Le jour de gloire est arrivé !

Contre nous de la tyrannie,

L'étendard sanglant est levé ! (Bis)

Entendez-vous dans les campagnes

Mugir ces féroces soldats ?

Ils viennent jusque dans vos bras

Égorger vos fils, vos compagnes.

Aux armes, citoyens ! Etc.



II

Que veut cette horde d'esclaves,

De traîtres, de rois conjurés ?

Pour qui ces ignobles entraves,

Ces fers dès longtemps préparés ? (Bis)

Français ! Pour nous, ah ! Quel outrage !

Quels transports il doit exciter ;

C'est nous qu'on ose méditer

De rendre à l'antique esclavage !

Aux armes, citoyens ! Etc.



III

Quoi ! Des cohortes étrangères

Feraient la loi dans nos foyers !

Quoi ! Des phalanges mercenaires

Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)

Dieu ! Nos mains seraient enchaînées !

Nos fronts sous le joug se ploieraient !

De vils despotes deviendraient

Les maîtres de nos destinées !

Aux armes, citoyens ! Etc.



IV

Tremblez, tyrans et vous, perfides,

L'opprobre de tous les partis !

Tremblez ! Vos projets parricides

Vont enfin recevoir leur prix. (Bis)

Tout est soldat pour vous combattre.

S'ils tombent, nos jeunes héros,

La terre en produit de nouveaux

Contre vous tout prêt à se battre.

Aux armes, citoyens ! Etc.



V

Français, en guerriers magnanimes

Portons ou retenons nos coups !

Épargnons ces tristes victimes,

A regret, s'armant contre nous ! (Bis)

Mais ce despote sanguinaire !

Mais ces complices de Bouillé !

Tous ces tigres qui, sans pitié,

Déchirent le sein de leur mère !

Aux armes, citoyens ! Etc.



VI

Amour sacré de la Patrie

Conduis, soutiens nos bras vengeurs !

Liberté ! Liberté chérie,

Combats avec tes défenseurs ! (Bis)

Sous nos drapeaux que la Victoire

Accoure à tes mâles accents !

Que tes ennemis expirants

Voient ton triomphe et notre gloire !

Aux armes, citoyens ! Etc.



VII

Peuple français, connais ta gloire ;

Couronné par l'Égalité,

Quel triomphe, quelle victoire,

D'avoir conquis la Liberté ! (Bis)

Le Dieu qui lance le tonnerre

Et qui commande aux éléments,

Pour exterminer les tyrans,

Se sert de ton bras sur la terre.

Aux armes, citoyens ! Etc.



VIII

Nous avons de la tyrannie

Repoussé les derniers efforts ;

De nos climats, elle est bannie ;

Chez les Français les rois sont morts. (Bis)

Vive à jamais la République !

Anathème à la royauté !

Que ce refrain, partout porté,

Brave des rois la politique.

Aux armes, citoyens ! Etc.



IX

La France que l'Europe admire

A reconquis la Liberté

Et chaque citoyen respire

Sous les lois de l'Égalité ; (Bis)

Un jour son image chérie

S'étendra sur tout l'univers.

Peuples, vous briserez vos fers

Et vous aurez une Patrie !

Aux armes, citoyens ! Etc.



X

Foulant aux pieds les droits de l'Homme,

Les soldatesques légions

Des premiers habitants de Rome

Asservirent les nations. (Bis)

Un projet plus grand et plus sage

Nous engage dans les combats

Et le Français n'arme son bras

Que pour détruire l'esclavage.

Aux armes, citoyens ! Etc.



XI

Oui ! Déjà d'insolents despotes

Et la bande des émigrés

Faisant la guerre aux Sans-Culottes

Par nos armes sont altérés ; (Bis)

Vainement leur espoir se fonde

Sur le fanatisme irrité,

Le signe de la Liberté

Fera bientôt le tour du monde.

Aux armes, citoyens ! Etc.



XII

O vous ! Que la gloire environne,

Citoyens, illustres guerriers,

Craignez, dans les champs de Bellone,

Craignez de flétrir vos lauriers ! (Bis)

Aux noirs soupçons inaccessibles

Envers vos chefs, vos généraux,

Ne quittez jamais vos drapeaux,

Et vous resterez invincibles.

Aux armes, citoyens ! Etc.





COUPLET DES ENFANTS



Nous entrerons dans la carrière,

Quand nos aînés n'y seront plus ;

Nous y trouverons leur poussière

Et la trace de leurs vertus. (Bis)

Bien moins jaloux de leur survivre

Que de partager leur cercueil

Nous aurons le sublime orgueil

De les venger ou de les suivre.

Aux armes, citoyens ! Etc.



Enfants, que l'Honneur, la Patrie

Fassent l'objet de tous nos vœux !

Ayons toujours l'âme nourrie

Des feux qu'ils inspirent tous deux. (Bis)

Soyons unis ! Tout est possible ;

Nos vils ennemis tomberont,

Alors les Français cesseront

De chanter ce refrain terrible :

Aux armes, citoyens ! Etc.



HAUT DE PAGE














3.Posté par kriss973 le 18/12/2006 13:42

confondre le fascisme et la marseillaise... faut vraiment ne rien avoir dans la tête.







Facebook

Les annonces

Vente (73)

Divers (14)

Immobilier (38)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube