Saint-Laurent du Maroni

'Les Ombres du Bagne', un film documentaire tourné à Saint Laurent

Saint Laurent renoue une fois encore avec son passé de ville pénitentiaire, à l’occasion du tournage d’un film-documentaire réalisé par Patrick Barbéris et diffusé prochainement sur la chaîne ARTE. L’auteur-réalisateur fait revivre les dernières années des bagnes de Guyane à travers le destin représentatif de quatre bagnards choisis dans la foule d’anonymes sacrifiés par l’Administration Pénitentiaire.


'Les Ombres du Bagne', un film documentaire tourné à Saint Laurent
C’est à l’occasion du tournage à Saint Laurent des rushs de son film-documentaire "Les Ombres du Bagne" que Patrick Barbéris s’est confié à nous. Notre commune, « capitale du Bagne », était une étape obligée dans la série de tournages en Guyane réalisés par son équipe.
Le sujet de ce documentaire est de faire un état des lieux du système concentrationnaire établi en Guyane par la France, dans les dernières années de son fonctionnement ; c’est à travers l’histoire de quatre bagnards que le réalisateur propose ce tour d’horizon des bagnes de Guyane et démontre l’échec total de cette entreprise coloniale.
Charles, le Belge luxembourgeois, René le parisien, Jassek le juif polonais et Tran-Khac l’indochinois sont à la fois victimes, survivants et témoins de l’horreur carcérale du bagne.
Le film nous propose de savoir qui ils étaient avant leur arrivée à St Laurent, et qui ils sont devenus pendant et après leurs années au bagne ; ce film est leur histoire, et à travers elle, celle des 100 000 condamnés envoyés par la justice française sur cette terre de Guyane pendant plus d’un siècle (de 1842 à 1953).

'Les Ombres du Bagne', un film documentaire tourné à Saint Laurent
Le réalisateur, installé avec son équipe dans les murs du Camp de la Transportation, confie que le tournage est difficile (de 10 à 12 heures par jour) mais qu’avec de la patience et du temps, les choses vont se faire ; il souligne d’ailleurs que l’aide des services techniques lui a été d’un grand secours. Il remercie la municipalité pour son accueil et sa bienveillance, ainsi que les habitants de St Laurent qui lui ont confié leurs souvenirs, comme madame Flore Lithaw. Le tournage devrait se poursuivre encore pendant une dizaine de jours à la Forestière, à Charvein et aux Iles du Salut. Constitué essentiellement d’images d’archives, le documentaire de Patrick Barbéris se devait aussi de filmer « les décombres du bagne » pour reconstituer le parcours des personnages.
Les sources sont d’une incroyable richesse : une filmographie inédite, des images d’archives saisissantes ainsi que les images tournées en Guyane par l’équipe de P. Barbéris ; les documents écrits sont tout autant remarquables, avec des dossiers officiels de l’Administration Pénitentiaire conservés à Aix-en-Provence, mais aussi les témoignages du personnel de l’A.P et ceux des bagnards. Trois des quatre personnages du film ont d’ailleurs écrit leurs mémoires, tel René Belbenoit qui est présenté comme étant le vrai Papillon, dépossédé de son histoire par Henri Charrière ! Ou encore Jassek Baron, enterré au cimetière de St Laurent.
Justice sera donc rendue sur ARTE grâce à Patrick Barbéris et à son film-documentaire "Les Ombres du Bagne", qui sera diffusé courant 2006 lors d’une soirée thématique de la chaîne.

L'équipe du tournage
L'équipe du tournage
19 Septembre 2005 - écrit par C. MISTRAL


              

Commentaires

1.Posté par laurent le 20/09/2005 22:35
Bravo !!!!!!

J'espère que ce film documentaire sera bientôt sur la chaine hertzienne ARTE. A quand une association pour faire mieux connaître cette page de l'Histoire de France ???

LAURENT

2.Posté par YM le 23/09/2005 11:43
Bonjour Laurent,
J'ai été en contact avec le réalisateur qui était particulièrement intéressé par l'histoire de Tran Khac Man que j'avais publié sur une édition spéciale de la Semaine Guyanaise ( N°780 du 7 décembre 1998).
Je suis très heureux que le tournage de ce documentaire puisse aboutir.
D'autre part, il y a quelques années ( juillet 2001), l'intention de créer une Association "Les Amis du Musée et de l'Histoire des Bagnes de Guyane et de Saint-Laurent-du-Maroni" a été proposée par quelques personnes particulièrement accrochées à ce patrimoine.
Avec l'aide du DRAC du moment ce concept avait bien avancé...
Les projets des statuts de cette Association sont toujours d'actualité. Il reste tout simplement à constituer un Conseil d'Administration et un Bureau pour réaliser la création de cette Association.
Les personnes intéressées ( Guyane, Métropole et autre ... ) peuvent me contacter. Ainsi nous analyserons ensemble les mesures à mettre en place pour finaliser ce dossier.
Cordiales salutations.







Facebook

Les annonces

Vente (120)

Divers (17)

Immobilier (53)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube