Saint-Laurent du Maroni

« Les ailes du Maroni » font une percée dans le ciel

La région de l’Ouest guyanais pourra désormais être vue de haut par ceux qui le souhaitent. C’est ce que propose le nouvel aéroclub de Saint-Laurent, « Les ailes du Maroni » dans le cadre du lancement de ses cours de pilotage.


« Les ailes du Maroni » font une percée dans le ciel
Le tout nouvel aéroclub de Saint-Laurent, « Les ailes du Maroni », n ‘est pas pionnier en la matière puisqu’un autre club proposait des activités similaires avant de disparaître en 1990. Mais pour le président Juste-Romain Versol et son équipe, le désir de faire bouger les choses est bien là, et ce malgré les désagréments du lancement d’une activité. L ‘avion a déjà fait les frais d’actes de vandalisme- les pneus ont été crevés - , puisque le club ne dispose pas encore de hangar pour l’y placer, ni pour installer une cuve à essence. « C’est Emile Moncy de cayenne qui nous a proposé de créer un club à Saint-Laurent, se rappelle Juste-Romain Versol. Nous l’avons monté en mai 2004 avec seulement un bureau dans le but de faire découvrir le monde de l’aviation légère. Aujourd’hui nous avons la possibilité de démarrer de façon pérenne nos activités, car nous disposons d’un avion. » Ils sont partis de rien, mais grâce à l’appui de M, Anayoubi, un membre du club qui a fait l’acquisition d’un avion, les vols ont pu démarrer. »Nous louons l’avion par le biais d’une convention, et les élèves font dans un premier temps l’avance des cours car il fallait financer l’achat d’essence pour voler « , poursuit le président. Un eventail d’activités Pour l’heure, le club ne vit que des cotisations de ses treize membres, dont trois pilotes confirmés, parmi lesquels on compte le moniteur, Jean Louis Chesnaud. Juste Romain Versol espère par ailleurs obtenir des subventions à la fois de la Fédération française de l’aéronautique et du ministère de la Jeunesse et des Sports auquel ils ont également adhéré. Malgré sa jeune existence, le club expose déjà ses ambitions : « Nous proposons des cours de pilotage, et allons commencer à proposer en partenariat avec l’Education nationale, le brevet d’instruction aéronautique (BIA) prévu pour les jeunes ». Ce diplôme d’initiation à l’aéronautique se décompose en cours théoriques auxquels on ajoute quelques heures de vol. Aussi, « Les ailes du Maroni » vont proposer des baptêmes et des vols « locaux », un peu plus loin en termes de distance et de temps. Tous pensent d’ailleurs présenter ces activités lors de la fête patronale de Saint-Laurent. Et pour ceux qui souhaitent pratiquer, des sessions de formation jusqu’au premier niveau de pilotage sont prévues. Il suffira simplement de s’inscrire à la fois au club et à la Fédération française de l’aéronautique , et de présenter un certificat médical. Petit détail qui a tout de même son importance , une heure de vol vaut 135 euros…Mais, la passion n’a pas de prix.

« Les ailes du Maroni » font une percée dans le ciel
22 Février 2007 - écrit par


              

Commentaires

1.Posté par ULM HYDRO GIRO le 24/02/2007 09:48
Merci pour cette belle pub du club ULM
Amicalement

2.Posté par ULM HYDRO GIRO le 24/02/2007 09:51
modification du site les tiirets sont remplaces par des points
Merci

3.Posté par Véro le 24/02/2007 11:03
PLISS FOSS pour 'Les Ailes du Maroni"
Je serai en Guyane normalement pour la fête de Saint Laurent, je réserve déjà ma place pour une re-baptème avec Mr CHAIGNIAUD. Bon courage à tous les membres de l'aéroclub et Big bisous à mon Parrain Romain.
Véronica

4.Posté par Kluijtmans Jean-jacques le 02/04/2007 20:43
J'arrive Jean-louis!!!







Facebook

Les annonces

Vente (69)

Divers (15)

Immobilier (39)




Partager ce site
Suivez-nous
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
LinkedIn
Vimeo
YouTube