Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Les habitants de Balaté votent en faveur de Sylvio VAN DER PIJL


Les habitants de Balaté votent en faveur de Sylvio VAN DER PIJL
Le 30 décembre dernier, les habitants du village de Balaté se sont rendus aux urnes pour décider qui, de Sylvio VAN DER PIJL ou Brigitte WYNGAARDE, serait finalement leur chef coutumier. Organisée par la Fédération des organisations autochtones de Guyane (FOAG), cette élection s’est déroulée devant la salle polyvalente du village.
Sur les 348 électeurs que compte Balaté, 203 se sont exprimés, dont 199 en faveur de M. VAN DER PIJL. Les autres avaient obéi à la consigne de boycott donné par Mme WYNGAARDE lors de ce scrutin dont elle ne reconnaît pas la légitimité, pas plus que celle de la FOAG pour l’organiser. C’était déjà sa position lors du précédent scrutin du 5 août, organisé alors qu’elle se trouvait hors du département, et qui s’était également soldé par la victoire de son challenger. L’ancien chef coutumier reste en effet sur sa décision, appuyée jusque là par le Conseil général, de n’organiser des élections qu’au mois d’avril prochain, après les élections municipales.

Les habitants de Balaté votent en faveur de Sylvio VAN DER PIJL
« Mme WYNGAARDE a été élue en 1998, et c’est la FOAG qui avait tout organisé. Comme cela a été fait en 98, c’est de la même manière qu’on le fait aujourd’hui. Un chef coutumier existe grâce à sa population, donc si jamais elle décide autrement que le souhait des habitants, là il y a un problème. Le chef coutumier n’est pas mandaté donc elle n’a pas à imposer sa date, que contestent les habitants », rétorque M. VAN DER PIJL face au refus de Mme WYNGAARDE de changer sa décision.
Il appartient maintenant à la FOAG de faire parvenir les résultats de l’élection au Conseil général, afin que ce dernier les valide à son niveau. Connaissant l’attitude de soutien à l’ancien chef coutumier, pour la tenue d’élections en avril 2008, observée jusque là par la collectivité, il est difficile de prévoir quelle sera sa décision. Le nouveau chef élu reste cependant confiant : « La FOAG est une fédération qui est reconnue non pas seulement sur le plan national, mais au niveau international aussi, donc je crois qu’ils doivent être entendus ».
9 Janvier 2008 - écrit par C.C


              

Commentaires

1.Posté par idacaj le 09/01/2008 15:56
Déjà, on voit pas d'isoloir sur la photo. Ca craint ! La foag a pas les moyens ?

2.Posté par Weh Lokono le 09/01/2008 17:15

Et oui la vérité ne sort que par les urnes. Pour la deuxième fois Sylvio VAN DER PYL à démontrer sa légitmité populaire, malgré le scepticisme du Conseil Général et des médias locaux.
il n'ya rien de plus déterminé qu'un peuple à qui l'on a voulu hoter le droit d'exprimer son opinion. cette fois ci c'est la FOAG qui se porte garant de la légitmité de cette election.
C'est pathetique de voir Madame WYNGAARDE s'obstiner dans sa strategie de dénigrement et de rejet des règles de démocratie participative, tant voulu par son partie pôlitique 'LES VERTS'. La démocratie participative, c'est bien cette conception de la pôlitique, qui consiste à donner aux citoyens un rôle centrale dans la décision poltique, et ne pas laisser le responsable politique décider seul sans s'appuyer sur l'adhésion du peuple. Alors si les Verts veulent cela pour la gestion de la Municipalité de Saint-Laurent, ils doivent d'abord l'appliquer à Balaté.
J'ose espérer que si le Conseil Général reconnait Sylivio VAN DER PYL, madame WYNGAARDE ne contestera pas la légitimité de cette organisme. Je sais que le riducule ne tue pas! Mais bon!

3.Posté par Lemoine le 10/01/2008 12:04
Ridicule, un vote pendant les vavances un vote pendant le réveillon, un troisième vote prévu pour le carnaval ? A chaque fois un seul candidat, ridicule, il fallait faire come au début, Ko pour en finir maintenant c'est aux points ça dépend des arbitres

4.Posté par guyanecho.com le 11/01/2008 16:08
Tragediante, comediante...
C'est quoi tout ce cirque pour élire un type sans vrais pouvoirs ?

5.Posté par solange le 12/01/2008 19:10
Madame Wyndgaarde a répété à plusieurs reprises qu'elle remettait son mandat de chef en jeu après les élections municipales pour écarter toute interférence avec les municipales (la manipulation de Bertrand est maintenant bien reconnue). Si monsieur Van der Piel n'est capable d'attendre cette date fixée, on peut s'attendre à un petit monarque impulsif et empressé peu adapté à sa future fonction...potentielle. Pour le moment, le président de conseil général a rappelé au journal télévisé que le vote officiellement reconnu par le département reste postérieur aux municipales. Le mouvement amérindien est-il en train de s'autosaboter à jamais ? Avait-il besoin de ça ?

6.Posté par idacaj le 12/01/2008 20:52
Pourquo tout ce cirque pour élire un type sans vrais pouvoirs ? Tu brûles, guyanecho, le véritable enjeu n'est pas Balaté, mais la commune et le canton de Saint Laurent !

7.Posté par UN HABITANT DU VILLAGE BALATE le 13/01/2008 00:04
la morale populaire dit qu'il n'y a pas de fumée sans feu!

madame wyngaarde récolte finalement ce qu'elle a semé : l'indifférence et le mépris de son propre peuple.

8.Posté par idacaj le 13/01/2008 06:31
Habitant du village Balaté : toi ausi tu as semé, avec opiniâtreté, des graines de discorde ...

9.Posté par Une lectrice le 15/01/2008 14:52
Bref..... Du cinéma et rien d'autres...
Franchement après cela,vous allez chercher quoi encore pour le titre votre prochain film.
Pendant ce rien ne change et sincerement je vais voir ce que ca va changer St Laurent reste St Laurent et Balaté de Même....
Pffffffffffffffff..........






Les annonces

Vente (121)

Divers (17)

Immobilier (55)



Partager ce site
Suivez-nous