Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Les pétards à nouveau en question

Si cette année, les accidents corporels sont heureusement en nette diminution, les boîtes aux lettres et les poubelles ont eu moins de chance.


Les pétards à nouveau en question
Chaque année, les pétards et les feux d’artifice font le plaisir de tous, mais parfois, la fête vire au cauchemar. Fort heureusement, il semble que les campagnes de prévention pour sensibiliser, même les tout petits, aux dangers des pétards ont porté leurs fruits : on ne déplore pas de victime grave de brûlure, contrairement aux années précédentes. L’interdiction municipale et le contrôle du trafic et de la vente, plus stricts que d’habitude y sont sans doute également pour quelque chose.
Il ne restait plus aux jeunes qu’un moyen de se défouler et de tester les derniers spécimens venus du Surinam, ils ne s’en sont pas privés. Les poubelles et les boîtes aux lettres en savent quelque chose. A leur retour de vacances, nombreux sont ceux qui n’ont pas pu lire leurs cartes de vœux, vu ce qu’il restait de leur courrier.
Les pétards font certes partie de la tradition, mais lorsque l’on sait les dégâts physiques et matériels que provoquent des engins qui ressemblent d’année en année de plus en plus à de vrais explosifs, on peut se demander s’il ne faudrait pas prendre ce problème plus au sérieux et faire respecter strictement la réglementation quant à leur vente et leur utilisation.
13 Janvier 2004 - écrit par REDACTION


              




Les annonces

Vente (96)

Divers (50)

Immobilier (42)



Partager ce site
Suivez-nous