Saint-Laurent d
Saint-Laurent du Maroni, Capitale de l'ouest de la Guyane Française

Les policiers municipaux de Saint-Laurent bientôt armés


Les policiers municipaux de Saint-Laurent bientôt armés
C'était déjà le cas dans une douzaine de communes du département. Ça le sera bientôt à Saint-Laurent du Maroni : d'ici la fin du mois, les policiers municipaux pourront porter des armes. Selon nos informations, ils en seront équipés au lendemain du week-end de Pentecôte, c'est-à-dire le mardi 29 mai.
L'autorisation a été donnée par le préfet Denis Labbé jeudi dernier 10 mai. Elle porte sur six types d'armes : dix revolvers 38 SP, deux flashball (qui tirent des balles en caoutchouc) 44 mm, deux flashball compacts, huit matraques, sept bombes lacrymogènes et un projecteur hypodermique. Il permet de tirer des seringues pour endormir les chiens lors des captures d'animaux errants.


DANS UN COFFRE-FORT
Ces armes, les policiers municipaux n'auront pas le droit de les emmener chez eux, à la différence des policiers nationaux ou des gendarmes. En dehors des heures de service, elles devront rester dans un coffre-fort.
L'arrêté préfectoral s'entoure d'autres mesures de précautions : il devra être noté, sur un cahier, toutes les sorties des armes en dehors du local de la police municipale et le nom de l'agent qui la porte. Tout vol devra être signalé par le maire au plus vite à la gendarmerie.
Enfin, pour racheter des munitions, le maire devra en faire la demande au préfet.
21 Mai 2012 - écrit par


              





Les annonces

Vente (96)

Divers (50)

Immobilier (42)



Partager ce site
Suivez-nous